Au Salon du livre, François Hollande reçoit "la démocratie pour les nuls"

- 22.03.2013

Zone 51 - Insolite - françois hollande - Aurélie Filippetti - mariage gay


Ils étaient attendus au tournant. L'initiative de la SNCF de proposer des tarifs préférentiels pour les Provinciaux souhaitant se rendre au Salon du livre avait été détournée de son but premier par des opposants au mariage pour tous. L'occasion était belle puisque la grande fête de l'édition, pour sa journée de dimanche, coïncide avec un nouveau rassemblement organisé par le collectif Manif pour tous.

 

En visite avec sa ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, François Hollande a été interpellé pour recevoir un livre, peu avant 19 h 30. Malgré la foule, l'homme parvient à remettre au président un ouvrage qu'il présente comme la Démocratie pour les nuls. Sans toutefois omettre de préciser que « les Français aiment le Président ». Et, malgré cette effusion d'amour citoyen, le jeune homme remet en cause, face au président, le budget des forces de l'ordre au détriment de la famille.

 

 

 

 

Sans brutalité, le jeune homme et deux personnes avec lui sont exfiltrés et questionnés par le responsable du service de presse de l'Élysée. Un échange, fort courtois, de coordonnées plus tard, rendez-vous est pris pour discuter du livre. Une grande amabilité qui étonne puisque la discussion se déroule un peu à l'écart des caméras et l'on se souvient que le projet de mariage pour tous a été porté par le candidat Hollande jusque dans son programme de campagne. À moins qu'on ait redirigé les trouble-fêtes vers le standard, comme on nous l'indique plus tard.

 

Manifeste et poésie érotique

 

« Nous souhaitons un référendum », expliquent les trois auteurs du happening. Dans cet improbable partenariat entre Salon du livre et la Manif pour tous, la demoiselle du trio s'explique à ActuaLitté. Il n'ya pas eu « d'usurpation » des tarifs préférentiels de la SNCF, certains résidents hors de la région comptent bien aller manifester après une virée au Salon du livre. Crédible ? C'est notamment son cas, en plus de ses convictions, la jeune femme vit pour la littérature : elle est libraire. 

 

Mais qu'on se rassure, quelques difficiles enjambées dans la foule plus loin, le Président reçoit un autre livre d'un tout autre genre, Pornésies, recueil de vers coquins. Nul doute que la lecture érotique sera appréciée par les douceurs nocturnes et la climatisation un peu forte du Salon.