Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Au secours, je n'ai plus envie de lire ! Que faire ?

Antoine Oury - 05.09.2017

Zone 51 - Insolite - comment lire un livre - plus envie de lire - lire livres littérature


Vous vous réveillez un matin, et ça vous tombe dessus : impossible de se concentrer sur la moindre ligne d'un livre, chaque page vous semble insurmontable et les chapitres, insipides... Que vous arrive-t-il ? Vous n'avez plus envie de lire, tout simplement. Le diagnostic établi, attaquons-nous au mal : voici une série d'étapes simples, à suivre scrupuleusement, pour retrouver le goût de la lecture. Au boulot !


Reading
(Kamil Porembiński, CC BY-SA 2.0)
 

 

1. D'abord, ne pas paniquer

 

Bon, si vous venez de vous en rendre compte, pas de panique, rien de dramatique. Il arrive parfois qu'une passion devenue habitude s'émousse un peu, mais c'est souvent passager. Tous les horoscopes vous le diront : d'ailleurs, regardez celui de... Ah non, c'est vrai.

 

2. Repartir de zéro

 

Bon, vous ne pouvez plus lire La Recherche de Proust, comme chaque été : beaucoup de gens font sans, dans la vie, vous savez. Alors, laissez de côté vos pavés préférés pour repartir du bon pied : lisez le dos des boîtes de céréales, le programme télé ou même les notices de vos médicaments. Cela peut accessoirement vous sauver la vie, mais oui.

 

3. Débarrassez-vous des distractions

 

Si vous avez abandonné la lecture, il y a sans doute une raison : trop de travail (voir le numéro 5), mais surtout trop de distractions à n'en point douter. Alors, commencez par le smartphone : désactivez les notifications, désinstallez Clash Royale, matchez pour la dernière fois sur Tinder... Puis, nettoyage par le vide : exit la télévision, la PlayStation, l'abonnement Netflix et ce puzzle que vous ne finirez jamais, de toute façon. Vous aurez plus de place, aurez l'esprit plus léger et une facture d'électricité moins salée.

Si besoin, confiez vos enfants à la famille.

 

4. Défoulez-vous un bon coup

 

La lecture vous gêne peut-être par son côté statique : si vous avez trop rapidement des fourmis dans les jambes, allez donc courir un petit 10 km, ou tenter ce match de foot que votre voisin vous propose chaque semaine. Ou devenez bénévoles au sein d'une garderie d'enfants hyperactifs... On verra si Dostoïevski ne vous relaxe pas après ça.

 

5. Montez une bibliothèque au sein de votre entreprise

 

Faites comprendre à votre patron que des employés heureux et instruits seront moins préoccupés par leurs conditions de travail (alors qu'en fait, le savoir est le pouvoir, niark niark), et proposez une bibliothèque participative et ouverte à tous au sein de votre lieu de travail. Quelques semaines plus tard, vous serez bien obligé de lire si vous voulez qu'on vous parle encore à la machine à café.

 

6. Croisez vos centres d'intérêt

 

Pour que la lecture fasse de nouveau partie de vos passions, autant l'allier avec d'autres : vous aimez les avions ? Cherchez la biographie d'un aviateur. Les animaux ? Ces bouquins sur l'écologie feront l'affaire. L'architecture ? Bon, vous avez compris l'idée. Même le Manuel de typographie française élémentaire d'Yves Perrousseaux pourrait aider !

 

7. Allez à la bibliothèque

 

Peut-être la lecture vous a-t-elle déçue suite à quelques déconvenues financières : l'argent investi dans des livres vous a semblé perdu lorsque les bouquins vous ont déçus... D'abord, sachez qu'une liste de lecture n'est pas un portefeuille en Bourse, que diable ! Pour vous redonner confiance en l'économie livresque, allez faire un tour à la bibliothèque. Oui, oui, tous les livres sont gratuits. Mais il faut les rendre, hein, chien capitaliste.

 

8. Écrivez votre propre livre

 

Bon, c'est la solution ultime : si aucun livre ne vous fait envie, écrivez le vôtre. Cela risque de vous prendre du temps, beaucoup de temps, et de vous coûter beaucoup d'argent, forcément. Vous pourriez perdre des proches dans la bataille. Mais, au bout du compte, vous arriverez peut-être à tenir entre vos mains ce livre qui vous fera de nouveau croire en la littérature, le vôtre. Après, il faudra réussir à le faire lire à d'autres...