Avec 31.000 chroniques, la meilleure libraire d'Amazon est décédée

Nicolas Gary - 26.10.2015

Zone 51 - Insolite - librairie Amazon - chroniques commentaires - livres lecture


Harriet Klausner vient d’entrer dans le Panthéon surpeuplé d’Andy Warhol : les colonnes y sont faites de papier mâché, les voûtes peintes à l’encre sympathique et la toiture est carton. C’est ce temps béni où durant 15 minutes, dix mille fois par jour, un inconnu rencontre la gloire.

 

 

 

Harriet Klausner, sans rire, a publié plus de 31.000 chroniques de livres sur Amazon. Sans jamais dire du mal d’un seul. Exploit. Mais Harriet Klausner est décédée, à l’âge de 65 ans. Depuis l’État de Georgie, et sa bibliothèque de Pennsylvanie, elle a passé son temps à publier des chroniques.

 

En moyenne, ce sont de brefs billets, dans les colonnes du cybermarchand, mais, bien souvent, elle semble ne pas avoir tout à fait compris de quoi parlait le livre. Elle lisait tellement, que les éditeurs américains l’avaient prise en compte dans leurs envois de services de presse : elle recevait plus d’une cinquantaine de livres par mois. 

 

Cette ancienne bibliothécaire n’a donc jamais dit du mal d’un seul des ouvrages lus – on notera tout de même que 31.000 ouvrages depuis son inscription, cela représente un paquet de chroniques quotidiennes. 

 

Chargée des acquisitions dans la bibliothèque où elle travaillait, Harriet est décédée le 15 octobre dernier. Mais son travail méticuleux de publications régulières lui avait valu les honneurs d’un article dans le Time : en décembre 2006, elle avait déjà recensé 12.896 livres. « Il est totalement incompréhensible pour moi que la plupart des gens ne lisent qu’un seul livre par semaine. Je ne comprends pas comment on peut lire si lentement. »

 

Pourquoi avoir tant publié sur Amazon, et pas sur un blog ? Dans tous les cas, 75 % de ses avis furent utiles dans l’achat d’un livre...

 

(via Teleread)