BHL de bon coeur à Botul, philosophe imaginaire : Salut l'artiste !

Clément Solym - 09.02.2010

Zone 51 - Insolite - BHL - Botul - philosophe


Il n'est pas prêt de l'oublier cette fameuse Vie sexuelle d'Emmanuelle Kant, ouvrage écrit par Frédéric Pagès, président de l'association des amis de Jean-Baptiste Botul, et sur lequel il s'est appuyé pour tenter de dézinguer du Kant, notre petit BHL. L'éditeur Mille et Une nuits explique que « la plus fameuse conférence donnée en 1946 au Paraguay a été traduite en neuf langues et ses oeuvres sont diffusées dans toute l'Europe et le Brésil ». D'ailleurs, « quels auteurs dont nul ne contesterait l'existence pourraient en dire autant ? »

Mieux, l'éditrice Sandrine Palussière (Fayard) ajoute : « L'oeuvre existe et chaque livre de Botul publié est présenté par la personne ou les personnes qui en ont établi l'édition. » Il y aurait donc un peu de Botul dans Pagès, et probablement beaucoup de Pagès dans Botul...

Or, en évoquant les propos de Botul sur Kant, BHL a pris ce qu'il convient d'appeler la plus grande dérouillée de cette année, voire même est tombé dans le panneau littéraire de la décennie. Une « imposture d'autant plus spectaculaire que personne ne l'a recherchée », nous expliquait Frédéric Pagès.

Et c'est en homme familier des médias que BHL a réagi, alors que l'on s'attendait à ce qu'il ne le fasse que dans le Bloc-note du Point, ainsi que cela avait été annoncé. Il parle donc d'un « très brillant et très crédible canular sorti du cerveau farceur d'un journaliste du Canard Enchaîné, au demeurant bon philosophe ».

« Et je me suis donc laissé prendre, comme s'y sont laissés prendre les critiques qui l'ont recensé au moment de sa sortie. Du coup, une seule chose à dire et de bon coeur. Salut l'artiste ! » Avouant qui plus est qu'il a pu citer l'oeuvre devant des Normaliens, lesquels ont dû rire sous cape en découvrant le fin mot de l'histoire.

Oui, mais ridicule tout de même, le BHL. Ridicule d'autant plus, que « tout ce qu'il mentionne se fait sans aucun recul ni aucune distance. Et surtout, il n'a aucun doute sur la véracité de ce qu'il avance. D'ailleurs, sa manière de reprendre les thèses développées est brouillardeuse et charabiesque. On ne comprend presque plus rien », attestait Frédéric.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.