Bibliothèque invisible : lire des livres qui n'existent pas, et les écrire

Clément Solym - 18.06.2009

Zone 51 - Insolite - bibliothèque - invisible - lire


L'imagination, la plus scientifique des facultés, disait Baudelaire, qui, tout bougon qu'il soit au quotidien vis-à-vis des mutations de sa société, aurait pu apprécier ce que INK vient de réaliser.

En effet, ces derniers viennent de mettre à jour une liste de 40 livres, sur leur blog The Invisible Library, qui recense des ouvrages complètement imaginaires. Cette idée, décrite comme « moitié aventure esthétique, moitié exercice métafictionnel », sera présentée le mois prochain à Londres dans la galerie Tenderpixel.

Selon INK, les visiteurs de la galerie seront invités à signer et écrire certains morceaux des livres, en y ajoutant leur chapitre, leurs lignes, et leurs réflexions. À la fin des hostilités, chaque livre précédemment vierge et inexistant sera alors composé d'une polyphonie et d'histoires multiples.

L'aventure a commencé le 13 juin et s'achèvera le 12 juillet, en partenariat avec Real Fits, revue littéraire.

Une sorte de Web 2.0 dans le monde réel avec des livres papier. Superbe ! On bascule là dans une interactivité étonnante, découlant d'un imaginaire collectif et individuel... Ça confine à la schizophrénie littéraire.

Seules les couvertures seront remplies par avance, ainsi que le titre et le nom de l'auteur présumé. Durant tout un mois, donc, les visiteurs pourront se succéder et ajouter leur touche, revenir et reprendre. Certains auteurs anglais devraient également prendre part à cette idée.