Brontë divine ! L'Ingratitude, une nouvelle inédite de Charlotte

Clément Solym - 29.02.2012

Zone 51 - Insolite - Charlotte Brontë - nouvelle - inédit


Datée du 16 mars 1842, la nouvelle est en fait un devoir exécuté par Charlotte Brontë et rendu à son tuteur Constantin Héger, en charge de l'éducation des soeurs après l'arrivée de Charlotte et Emily à Bruxelles. Même si la nouvelle est visiblement truffée de fautes de français, elle fait saliver les admirateurs de l'auteure britannique.


Rendons à César ce qui est à César : c'est un expert belge, Brian Bracken, qui a découvert le manuscrit au Musée Royal de Mariemont : « Enseignant doué et dévoué, [Héger] a donné à Emily et Charlotte des devoirs à faire à partir de textes écrits par les auteurs qu'elles étudiaient pendant les cours » précise-t-il.

 

 

Ce qui expliquerait des racines qui remontent vraisemblablement, d'après Bracken, aux fables de La Fontaine. L'Ingratitude raconte l'histoire d'un jeune rat qui quitte son brave papa pour découvrir le monde, le tout agrémenté « d'un grand nombre de fautes d'orthographe et de conjugaison... Il leur renvoyait souvent leurs devoirs drastiquement corrigés. Malheureusement, il n'y a aucune annotation sur cette copie de L'Ingratitude » note Bracken.

 

Pour Charlotte Brontë, Constantin Héger n'était pas un simple professeur. Son premier roman, Villette (1853), s'inspire en grande partie de sa relation unilatérale avec Héger, qui était marié. « Je ne sais que faire d'une amitié pleine et complète, je n'y suis pas habituée. Mais vous avez montré un peu d'intérêt pour moi quand j'étais votre élève à Bruxelles, et je m'accroche à la préservation de cet intérêt, je m'y accroche comme je m'accrocherais à la vie » confiait ainsi l'auteure dans une lettre à son tuteur.

 

Retrouver les livres de Charlotte, en librairie

 

Elle quitte définitivement la Belgique en 1844, après quelques mois passés comme professeure d'anglais au pensionnat géré par Claire Zoë Parent, l'épouse d'Héger, qui devenait de plus en plus hostile à son égard.

 

La London Review of Books devrait publier la nouvelle sur son site Internet le 8 mars prochain.

 

Ou télécharger ses livres gratuitement et en anglais

 

MAJ : 

L'Ingratitude est disponible sur cette page de la London Review of Books, en français et en anglais.