Ce n'est pas les jeunes qui ont du mal avec l'orthographe, mais l'inverse

Antoine Oury - 04.06.2019

Zone 51 - Insolite - jeunes orthographe - spelling bee concours - vocabulaire orthographe


Aux États-Unis, le concours national d'orthographe National Spelling Bee est une institution, retransmise à la télévision. Chaque année, de jeunes anglophones s'affrontent en public en épelant des mots à l'orthographe retorse, en public, jusqu'à ce qu'un seul concurrent se distingue des autres. Cette année, fait exceptionnel, la compétition a sacré 8 covainqueurs, pas moins, après que l'organisation se soit retrouvée en pénurie de mots pour défier les participants.




Instituée depuis 1925, cette compétition d'orthographe est une particularité très américaine : retransmis à la télévision depuis 1946, le concours passionne les foules, qui prennent plaisir à s'entrainer elles aussi, depuis leur salon. Plusieurs centaines de jeunes participants se défient chaque année, venus des États-Unis ou d'autres pays anglophones, au cours de la National Spelling Bee.

Ce jeudi 30 mai, la 92e édition du concours a vu un événement exceptionnel : la remise du trophée à 8 concurrents, tous arrivés ex aequo. Une première dans l'histoire de la compétition, qui a déjà connu deux gagnants, mais jamais 8 à la fois...

Mieux encore : si les concurrents ont gagné, c'est aussi parce que les organisateurs et le jury sont arrivés à court de mots susceptibles de les mettre au défi. Jacques Bailly, animateur du concours, a jeté l'éponge à partir du 17e round, déclarant que les prochains candidats capables d'épeler 3 mots supplémentaires seraient déclarés vainqueurs. « Nous vous avons mis au défi avec le dictionnaire, pas moins. Mais, jusqu'à présent, vous avez montré au dictionnaire qui est le boss ici », a salué Bailly.
 
Les 8 jeunes vainqueurs sont âgés de 12 à 14 ans, et se sont donc « partagés » le trophée en posant chacun une main dessus au moment de la célébration finale. 

Voici les noms des vainqueurs, ainsi que le mot qui leur a permis de remporter la compétition :

Rishik Gandhasri, 13 ans : auslaut
Erin Howard, 14 ans : erysipelas
Saketh Sundar, 13 ans : bougainvillea
Shruthika Padhy, 13 ans : aiguillette
Sohum Sukhatankar, 13 ans : pendeloque
Abhijay Kodali, 12 ans : palama
Christopher Serrao, 13 ans : cernuous
Rohan Raja, 13 ans : odylic

 
via New York Times


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.