medias

Cent mille milliards d'histoires dans un ebook

Clément Solym - 12.03.2012

Zone 51 - Insolite - ebook - combinatoire - Composition No. 1


1961 fut une année d'expérimentations fragmentées pour la littérature : Raymond Queneau publiait ses Cent mille milliards de poèmes, et Marc Saporta sa Composition No. 1. Deux oeuvres qui anticipent étrangement l'hypertexte et la lecture arborescente, et qui pourraient servir de modèles pour les éditeurs de livres numériques.

 

« En comptant 45s pour lire un sonnet et 15s pour changer les volets à 8 heures par jour, 200 jours par an, on a pour plus d'un million de siècles de lecture, et en lisant toute la journée 365 jours par an, pour 190 258 751 années plus quelques plombes et broquilles (sans tenir compte des années bissextiles et autres détails) » s'amusait Raymond Queneau en avertissant le lecteur de ses Cent mille milliards de poèmes.

 

Le recueil avait comblé les amateurs de poésie : à l'aide de pages découpées en fines bandes de papiers, ils pourront composer suffisamment de sonnets pour tenir toute une vie. L'intention espiègle, dont Queneau fut toujours le représentant, propose un réceptacle sans fond de créations tout en permettant la lecture aléatoire, surprenante ou distrayante selon l'attention... 

 

Composition No. 1, une bonne combine pour votre iPad

 

La même année, Marc Saporta, né à Istanbul en 1923 et mort à Paris en 2009, publie Composition No. 1 au Seuil. 150 pages non-numérotées, un texte sur chacune : et au lecteur d'agencer le récit comme il l'entend, de lui donner la longueur qu'il désire.

 

Ce roman, expérimental en diable, a été adapté en version numérique par Visual Editions l'année dernière : la maison d'édition londonienne a logiquement insisté sur l'aspect visuel de l'aléatoire de la lecture. Le livre numérique fera ainsi « tourner » les 150 pages du roman pour le lecteur, qui pourra arrêter ce défilement d'une pression sur l'écran. Une fois consultée, la page ne peut plus être visitée avant que le livre ne soit terminé.

 

Cette transposition numérique de la lecture combinatoire pourrait bien créer des liens entre l'écriture expérimentale et un nouveau support susceptible de l'accueillir. De là à rêver qu'elle pourrait régler les problèmes d'attention des lecteurs sur tablette, (voir notre actualitté) il y a tout de même de la marge...

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.