Championnat du monde d'avions en papier : les Français ont du retard…

Clément Solym - 22.03.2009

Zone 51 - Insolite - championnat - monde - avions


En 2006, se déroulaient à Salzbourg (Autriche) les premiers championnats du monde de lancer d’avions en papier. En juin prochain, ce sera déjà la quatrième édition de cette manifestation qui prend, chaque année, davantage de dimension. Ce sont déjà 85 pays qui participent aux sélections avant la phase finale à Salzbourg.

Des étudiants français très motivés :

La France tente de faire bonne figure au sein de ces championnats. Pour cela, elle organise actuellement des phases de sélections à Toulouse, Lyon et Paris auprès d’étudiants ayant une forte expérience du lancer d’avion.

Mais, avant de lancer, il faut savoir plier avec adresse. De ce côté, les règles sont claires : il faut partir d’une feuille A4 de 80 grammes. Une grande partie de la réussite d’un bon lancer passe par la maîtrise du pliage.

La France, mauvaise élève du lancer d'avions en papier ?

A Toulouse, les étudiants ont tenté de faire de leur mieux, mais ils restent pourtant bien en deçà des records mondiaux. La compétition comporte trois épreuves distinctes : la distance franchie, le temps de vol maximum et le vol d’acrobatie.

A Toulouse, la meilleure distance a été de 18 mètres, quand le record mondial est à 58,83 mètres. Pour la durée, le plus talentueux des Toulousains a fait 7,24 secondes, le record mondial étant de 27,6 secondes… Enfin, pour les acrobaties, les jurés sont allés jusqu’à récompenser un vol de 19 points, le record se situant à 27 points. Dans d'autres pays, les sélections sont aussi dures...il en est ainsi en Inde par exemple...

Ce sont principalement les Américains qui se occupent le haut du pavé au niveau mondial. Ces amateurs qui n’en sont plus ont même fondé une association afin de se regrouper : la Paper Aircraft, qui possède son propre site Internet. Tout laisse à penser que les petits Français n’accordent pas assez de temps à cette activité durant leur scolarité pour exceller au niveau mondial…Des efforts restent à faire pour arriver à des résultats satisfaisants !