Comic Beer : déguster une bande dessinée directement sur sa bière

Nicolas Gary - 28.03.2019

Zone 51 - Insolite - Beer comics - bière bande dessinée - concept dégustation alcool


Après le succès de sa formule associant livre et vin, la société italienne Reverse Innovation a décidé d’une récidive plus constructive encore. Cette fois, on bascule du côté houblon de la Force, avec une association destinée à combiner deux plaisirs majeurs : la bande dessinée et la bière. Comic Beer est né.



En novembre 2016, une harmonie soudaine pointait le bout de son nez : Librottiglia, mot-valise sur Libro, le livre et Bottiglia, la bouteille. Fort logiquement, le concept associait donc dégustation de vin et lecture de micro-nouvelles. Seul hic (sic !), s’il était possible de relire à l’envi le bref récit, la bouteille, elle, était à usage unique.

Avec Comic Beer, ce dernier point n’est toujours pas résolu, mais l’agence basée à Milan explore une nouvelle expérience. Sur chaque bouteille de bière, une bande dessinée originale est proposée, à siroter pendant qu’on glouloute. 

La première fournée est réalisée par l’illustrateur espagnol Alberto Madrigal, qui a prêté son dessin au style ironique à un trio de bières artisanales. Donc trois histoires, dont les thématiques ne manquent pas de mousse.
 

Le bonheur est dans le verre


La tecnologia ed il mal di testa, ou La technologie et le mal de tête, est la première d’entre elles. L’auteur y raconte sa quête épique d’une solution aux migraines chroniques dont il souffre. La bière, elle, est une blonde, aux bulles vives, et au bouquet floral, avec des notes légèrement acidulées. Elle titre à 6,5 %. 

Deuxième expérience, Se non pulisci casa, la casa si sporca (Si tu ne nettoies pas ta maison, elle se salit), raconte les difficultés à vivre en couple au sein d’un même foyer. Mais pour apaiser les esprits, c’est une bière type Weisse allemande traditionnelle qui l’accompagne, avec des arômes de blé et de fruits sucrés. Le tout avec une couleur paille délicate. Le tout à 4,5 % — légère en somme.


 

Enfin, Esame di maturità , qu’on traduirait par Baccalauréat, porte sur la crise de l’écrivain face à la page blanche et son métier. Pour l’accompagner, c’est une Irish Red ambrée qui est proposée, avec des notes de chocolat au lait et des arômes de malt torréfié et de noisette. Elle titre à 5,7 %.

Mirco Onesti, directeur création de Reverse Innovation, indique que c’est le succès commercial de Librottiglia qui a poussé l’agence à élargir son concept. « Bière et bande dessinée font un mariage formidable », estime-t-il. D’un côté, la tendre générosité de la bière et de l’autre, les cases désinvoltes et drôles de la BD. 

« Notre envie est de créer un sentiment d’attente régulier, pour ce produit, proche de ce que ressent un fan de bandes dessinées qui attend la sortie au kiosque à journaux. »

D’après Superman, cité en référence comme amateur des produits (si, si, vraiment) : « Cette bière est vraiment incroyable : elle m’a fait voir les étoiles. Et même les BD sont absolument cosmiques. Et vous pouvez me croire, je m’y connais : j’ai une grande expérience dans cela. » 

Pour les commandes, c’est par ici. Ensuite, la consommation de l’un doit se faire avec modération, tandis que l’autre n’en nécessite pas vraiment. À vous de définir les priorités. 
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.