Comment Neil Gaiman a écrit les dialogues anglais de Princesse Mononoké

Antoine Oury - 13.08.2019

Zone 51 - Insolite - Princesse Mononoké - Neil Gaiman Ghibli - Neil Gaiman Tarantino


Si d'aventure vous visionnez de nouveau le classique de Hayao Miyazaki sorti en 1997 au Japon, Princesse Mononoké, peut-être serait-il avisé d'en regarder une partie ou la totalité en version anglaise. En effet, Neil Gaiman lui-même, auteur d'American Gods, coauteur de Good Omens avec Terry Pratchett, a participé à l'adaptation des dialogues originaux. Sur une recommandation de... Quentin Tarantino.




Une des rumeurs les plus persistantes du cinéma d'animation vient d'être confirmée par l'intéressé lui-même : Neil Gaiman a bel et bien participé à l'écriture des textes destinés au doublage en anglais du film Princesse Mononoké, de Hayao Miyazaki. Sur Twitter, l'écrivain britannique a révélé « son plus grand secret » et en a profité pour fournir quelques explications supplémentaires.

Gaiman n'a pas traduit les dialogues en japonais : un traducteur professionnel – dont le nom n'est pas cité –, a été chargé de le faire, avant que l'auteur d'American Gods ne prenne le relais pour fluidifier les échanges à l'écran et faciliter la bonne adaptation des phrases à l'animation originale.

Si le nom de Gaiman peut être vu au générique du film, il n'est pas présent sur les affiches ou les versions DVD de Princesse Mononoké : « Studio Ghibli avait demandé à ce que certains noms de cadres chez Miramax [qui a distribué le film aux États-Unis, NdR] disparaissent de l'affiche. Les cadres ont regardé quels noms étaient sur l'affiche, ont décidé que leurs noms resteraient, et que le mien pouvait être sacrifié », explique Gaiman.
 
 
L'autre détail improbable porte sur l'implication de Quentin Tarantino, qui collaborait de très près avec Miramax, dans les années 1990, à l'époque de Pulp Fiction et de Jackie Brown. C'est le réalisateur lui-même qui aurait avancé le nom de Neil Gaiman pour l'adaptation anglaise du film, un conseil rapidement suivi par les mêmes responsables, chez Miramax.



Dossier : Retrouver tous nos articles sur Neil Gaiman

via Crunchyroll


Commentaires
Heu... bonjour le scoop. On sait ça depuis la sortir du film. Vingt ans, une paille! Disons qu'une nouvelle génération vient de découvrir ça, quoi...
Bonjour, savez-vous de qui est l'illustration en début d'article ?
Je ne l'ai pas revu depuis quelque temps, mais il me semble que c'est une image tirée du film.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.