Comprendre le livre numérique dans la presse avec beaucoup d'alcool

Clément Solym - 29.07.2010

Zone 51 - Insolite - boire - alcool - ebook


Ne jamais perdre une bonne occasion de boire avec des amis, et ne jamais perdre une occasion de se faire plaisir. Sur le modèle du jeu à boire qui avait été inventé autour de Stephenie Meyer et de Twilight, une nouvelle méthode a été lancée pour savourer l'engouement de la presse autour du livre numérique.

Le NuMéRiQuE, z'ai toouuuuuu comprique !

Inventées par Bookavore, ces règles sont simplissimes, et ne nécessitent qu'une rapide traduction des termes pour être immédiatement utilisables ailleurs dans le monde. L'idée est de lire un article évoquant les questions numériques et relatives à l'ebook, pour ensuite boire. En fonction des termes qui ressortent de l'article, mais également de leur fréquence d'apparition.

Exemple :
  • Le prix des ebooks est trop élevé et baissera bientôt : 1 verre
  • Le prix des ebooks est trop bas et montera bientôt : 1 verre (sic... il en faudrait plutôt deux pour oublier...)
  • L'article mentionne un communiqué de presse d'Amazon concernant les chiffres de vente : 1 verre (là, on passerait volontiers à 3)

Et ça continue de plus belle :
  • Le journaliste demande si l'ebook va (au choix) faire oublier, disparaître, tuer, atomiser, détruire le livre papier : 1 verre
  • Les droits d'auteurs à 30 % ce n'est pas assez : 1 verre
  • Toute projection sur le monde numérique à partir de 2020 : 1 verre.
De quoi être largement ivre avant la fin de l'article et tout avoir compris sur le monde numérique. Vraiment. Définitivement. FARPAITEMENT !

D'ailleurs, on garde le meilleur pour la fin :
l'article évoque « l'odeur d'un véritable livre » : picoler toute la bouteille, boire jusqu'à ne plus en pouvoir, se réveiller le lendemain matin, vomir et reboire.
Quel excellent passe-temps pour découvrir la presse et les points de vue des professionnels de l'opinion sur la question !