Coquette et lettrée : la littérature rayon cosmétique et lingerie

Antoine Oury - 30.07.2014

Zone 51 - Insolite - Etam lingerie connectée - littérature française rentrée - Hunger Games Suzanne Collins


Cela n'étonnera personne : si deux choses étaient faites pour aller ensemble, c'est bien la lingerie et le Q... R code. La marque Etam vient de lancer, rentrée littéraire oblige, une ligne de lingerie dotée des petits carrés à scanner, permettant d'accèder à un texte inédit signé par quelques grands auteurs français.

 


Femme à lunettes... Femme à tablette.

 

 

Pour ne pas gâcher le motif de l'ensemble, le QR Code est bien évidemment sur l'étiquette du produit : le scanner donnera accès à 6 textes inédits, signés par les grandes plumes du moment. Pierre Lemaître (Prix Goncourt 2013), Nelly Alard (prix Interallié 2013), Marie Desplechin (Prix Médicis 2005), Valentine Goby (Prix des libraires 2014), Barbara Constantine (Choix des Libraires 2013) et Laurent Seksik (Prix du meilleur roman français 2013) ont accepté de participer à l'opération de la marque, et signent une histoire d'une page.

 

Pour parfaire sa tenue sans quitter le domaine de la littérature, la marque de cosmétiques China Glaze propose des vernis à ongle Hunger Games, aux couleurs des yeux de chacun des personnages. Ou peut-être des districts. Ou peut-être qu'il fallait simplement justifier un rapport avec Hunger Games en nommant la collection « Les couleurs du Capitole ».

 

 

 

 

La marque récidivera dès le 1er août à l'occasion de la sortie du film Le Passeur, attendu en salles pour le 27 août 2014, réalisé par Phillip Noyce et adapté du roman pour jeunes adultes de Lois Lowry. Là encore, les couleurs n'ont pas grand-chose à voir avec le roman, mais c'est une affaire de marketing.

 

 

 

 

Il y a visiblement un créneau : Sephora, outre-Atlantique, avait proposé une gamme de vernis inspirée du roman Divergent, de Veronica Roth, à l'occasion d'une sortie en salles.« Compassion opale », « Calme de minuit » ou « Abnégation violette » (?!!) pouvaient alors être étalés sur les ongles...

(via Book Riot)