Corruption en prison : un gardien soudoyé à l'iPad

Clément Solym - 30.12.2011

Zone 51 - Insolite - prison - corrompre - iPad


Les temps changent, et comme disait Al Capone, la corruption est toujours plus efficace que le chantage. Une vérité qui n'épargne personne, et surtout pas les prisons étasuniennes, où un gardien vient de se faire méchamment attraper...

 

Dans la ville de Seal Beach, José Alday, âgé de 32 ans, vient de plaider non coupable devant le juge du comté d'Orange. Il répondait à une accusation de tentative de corruption sur agent assermenté, et autres pots-de-vin que les détenus lui auraient versés, rapporte le Sacramento Bee.

 

 

Ces derniers souhaitaient obtenir quelques petits avantages et faveurs, pour agrémenter le vulgaire du quotidien. Et entre le 1er juillet et le 25 décembre, Alday se serait fait grassement graisser la patte. Il est également accusé de possession de drogues, en vue de leur revente. Une autre accusation à laquelle le bonhomme a décidé de plaider non coupable.

 

Parmi les pots-de-vin qu'il aurait perçus, on compte

  • une veste en cuir
  • un téléphone cellulaire
  • un iPad

 

En l'échange de quoi, il laissait des visiteurs faire un petit coucou aux prisonniers, en fermant doucement les yeux, et même pour ceux qui n'avaient pas le droit aux visites. Dans l'hypothèse où il serait reconnu coupable, il risque cinq ans de prison.  

 

L'inflation monte, cette petite histoire en est la preuve. Et elle touche tous les secteurs. En effet, en janvier 2011, c'est avec un Kindle qu'une adjointe au directeur de prison s'était vue séduire. Un certain Fabian Nunez, père d'Esteban, condamné pour agression ayant entraîné la mort, avait cherché les faveurs de l'adjointe... en lui envoyant un Kindle. (voir notre actualitté

 

L'intéressé avait renvoyé le lecteur ebook, droite dans ses bottes. Mais nul doute que la question ne se poserait même plus avec un tel appareil : aujourd'hui, pour moins d'un iPad, t'as plus rien.