Décès de Marilyn French, la féministe romancière

Clément Solym - 05.05.2009

Zone 51 - Insolite - déces - mrilyn - french


Féministe et romancière, incompatible ? Sûrement pas : Marilyn French l'a démontré durant toute sa carrière alors que dès 1977, ele faisait des débuts explosifs en racontant la frustration et la rage de nombreuses femmes au foyer.

L'auteure est décédée samedi d'une crise cardiaque à l'âge de 79 ans.

Enseignante après des études universitaires menées avec brio, elle divorcera et partira pour Harvard afin d'y rédiger une thèse sur l'Ulysse de James Joyce, en 1976.

Féministe, pour elle, n'avait pas de connotation outrancière. Cela incarnait tout simplement « une femme qui pense que les femmes importent autant que les hommes », disait-elle.

Avec sept romans et de nombreux ouvrages universitaires, un roman posthume sortira en septembre, The Love Children. Marilyn avait toujours fait preuve de peu de patience à l'égard de ceux qui considéraient que le mouvement féministe était devenu inutile.

Les bons sentiments
est probablement le roman le plus significatif de son implication.