Demeurez en paix, dans un cimetière classé, écrivains

Clément Solym - 22.02.2011

Zone 51 - Insolite - cimetière - ecrivains - classer


Un cimetière de Londres, devenu le repaire de plusieurs grandes figures de la littérature britannique sera prochainement déclaré quelque chose comme Réserve naturelle par le gouvernement anglais.

Parmi les auteurs qui séjournent à Bunhill Fields, dans la Nord de Londres, on compte des Daniel Defoe, des William Blake, ou encore un John Bunyan et d'autres encore.

Depuis le XIXe siècle, ce cimetière, fondé en 1660, est devenu le lieu de sépulture des grands auteurs et de pèlerinage pour les plus radicaux et anti-conformistes des écrivains britanniques.

Le poète Robert Southey l'appelait même le Campo Santo des dissidents. Près de 120.000 personnes y ont trouvé le repos éternel, mais il est surtout complet depuis 1853, rapporte le Guardian.

Photo non contractuelle :)

Dans quelque temps, le gouvernement donnera donc le titre de Grade 1, ce qui, d'ordinaire, pour les parcs anglais est... super bien. David Gaarad, historien du patrimoine, et à l'origine de cette décision, souligne toute l'ironie de la situation. Parce que, paradoxalement, la plupart des écrivains qui reposent dans cette terre sainte de fait, auraient dû être promis à l'enfer et ses châtiments...

Seuls 10 % des 106 cimetières recensés en Angleterre possèdent un tel niveau de Grade. Et normalement, ce dernier est réservé aux paysages naturels - cependant, 75 monuments sont classés Grade II, notamment la tombe de Blake, alors que ses os n'y reposent même pas...