Des enfants irrités que Pluton ait perdu son statut de planète

Julien Helmlinger - 05.08.2013

Zone 51 - Humour - Pluton - Mickey - Astrophysique


La théorie des cordes sensibles s'invite dans l'astrophysique. Tandis qu'à la fin des années 1990 le célèbre expert américain et ses confrères ont redessiné le système solaire, en excluant Pluton de la liste des planètes le composant, le mécontentement a bientôt gagné les écoles primaires des États-Unis.

 

Si les anglophones désignent l'astre sous le nom de Pluto, il s'agit également de celui du chien de compagnie de la souris anthropomorphe de Disney. Il se pourrait que, même dans l'espace, on ne badine pas avec Mickey Mouse.  

 

Depuis 1996, Neil deGrasse Tyson est directeur du planétarium Hayden, à New York, au sein du American Museum of National History. Avec ses collègues, quand ils ont redessiné leur système solaire en excluant Pluton de la liste des planètes, à la fin du siècle dernier, ils n'avaient pas livré beaucoup de précisions à ce sujet. L'astre avait été découvert par Clyde Tombaugh, en 1930, aux confins du système solaire.

 

Mais quand en 2001, le New York Times a publié un article intitulé « Pluton n'est pas une planète ? Seulement à New York », les réactions ne se sont pas fait attendre dans la sphère des écoliers. Et si bien que l'astrophysicien a réceptionné diverses plaintes de militants en culotte courte.

 

Ci-dessous quelques exemples de courriers suggérant parfois la colère, le déni, la dépression nerveuse, l'acceptation ou encore la résignation de ce jeune public.

 

 

 

 

Finalement impuissant, car courant 2006, l'Union Astronomique Internationale, réunie en assemblée générale à Prague, avait acté l'exil de Pluton hors du Panthéon des planètes. L'astre, ayant toujours fait figure d'exception, ne répond pas aux critères désignant les planètes. Il s'est vu reléguer dans la catégorie planète naine, en raison notamment d'une taille insuffisante, bien plus petite que celle de la Lune, et de révolution autour du Soleil croisant l'orbite de Neptune.