Des livres en odorama, qui sentent vraiment le pet...

Clément Solym - 21.03.2012

Zone 51 - Insolite - livres - odorama - expérience de lecture


On connaissait les vaporisateurs ridicules, destinés à embaumer de senteurs spécifiques les lecteurs ebook. Retrouver l'odeur du papier jauni, ou les senteurs d'automne de vieux livres de poche, ou encore des encyclopédies poussiéreuses... bref, les vaporisateurs avaient quelque chose de potache, mais avec le sourire. 

 

Mais il fallait donc aller plus loin : puisque le bruit des pages tournées et l'odeur fascinent encore quelques hystériques, comme Beigbeder ou Yann Moix, un éditeur vient d'annoncer la sortie, pour l'été, de The SPLOTZ. Cette nouvelle collection de livres sera inédite, car parfumée, comme l'a annoncé Bonnier Publishing, à l'occasion de de la Foire du livre de Bologne.

 

 

 

Une technologie révolutionnaire, assure l'éditeur, dans les librairies à compter du mois de juillet, sous l'étiquette Autumn Publishing. Perminder Mann, son directeur général, explique que les odeurs sont si réelles, du fait de cette technologie qu'elles apportent aux enfants, une véritable expérience de lecture absolument magique. « Nous avons voulu injecter un peu de plaisir dans cette expérience, et c'est un puissant moyen de faire exactement cela. »

 

SPLOTZ, donc, sera la petite révolution, pour 2,99 £, quatre histoires, avec neuf autocollants odoriférants qui ajouteront à l'aventure de la lecture, celles des odeurs... Et comble du bon goût, l'un des titres s'intitule The Story of The Farter, qui pour sa dernière page proposera de découvrir une odeur de ‘fart'... c'est-à-dire de pet, tout simplement. 

 

Des parfums absolument inoffensifs, et adaptés aux normes de sécurité, tels qu'on en utilise déjà dans les industries du textile ou des cosmétiques. 

 

Smellessence, à retrouver à cette adresse