Des pouvoirs psychiques déments en presse littéraire ?

Clément Solym - 15.07.2009

Zone 51 - Insolite - pouvoirs - psychiques - presse


Légère bisbille dans la rédaction d'un magazine de Nouvelle-Zélande, qui s'est soudainement découvert des pouvoirs mutants de divination, en révélant le nom du vainqueur pour un prix littéraire. Petit souci : les juges n'ont toujours pas rendu leur verdict...

Le prix du livre Montana New Zealand a en effet un lauréat, dévoilé par le Next Magazine, qui a publié dans son édition un nom alors que le titulaire ne devrait être connu que le 27 juillet prochain.

Pour Lincoln Gould, responsable de ce prix, l'information relève de la pure spéculation et cette erreur tient du délire. Le magazine a d'ailleurs contacté les membres du jury pour les informer de la bévue, et s'excuser d'un article présumant quelque peu de la réalité.

Simple erreur glissée dans l'édition du mois d'août sortie un brin en avance, ou confidence trop vite dévoilée ? On sait que les journalistes et les membres des différents jurés peuvent entretenir des relations, au point de glisser à l'oreille du public des pronostics souvent confirmés par la suite.

On se souviendra à ce titre que Pierre Assouline avait suggéré fortement qu'Atiq Rahimi pourrait être le vainqueur du Goncourt de 2008. Dans un article du 5 novembre, ce dernier appuyait la victoire de celui qui sera récompensé 5 jours plus tard. Impossible de dire si la présence de Tahar Ben Jelloun à l'académie Goncourt et proche de Pierre Assouline y fut pour quoi que ce soit...

Ce qui n'enlève cependant rien aux qualités du livre.