Devenu grincheux, Martin Amis déplore les Hipsters de Brooklyn

Clément Solym - 07.05.2013

Zone 51 - Insolite - Martin Amis - Brooklyn - grincheux


Martin Amis, l'homme qui préfère les passages sexuels dans les livres des femmes, aurait-il pris en grippe son lieu de résidence ? Selon différentes informations, il semblerait bien que, deux ans après son emménagement à Brooklyn, l'écrivain britannique se soit lassé de la vie sur la côte Est...

 

 

Sans titre

Martin Amis

Javier Arce, (CC BY-SA 2.0)

 

 

Pire, en fait, Martin serait entré en guerre contre ceux qu'il a baptisés les « Hipsters  [NdR : des branchouilles] de Brooklyn ». Une source rapporte des propos assez peu sympathiques pour les habitants et voisins de l'auteur. « Il voit  Brooklyn comme un espace peuplé de poseurs stéréotypés. »

 

Pas vraiment sans une once de contradiction, puisqu'Amis lui-même était vu comme l'un de ces hipsters de la scène littéraire.

 

C'est pour suivre sa femme, Isabelle Fonseca, originaire de New York, que le romancierr avait accepté de déménager à Cobble Hill, mais il semble bien qu'il ait méchamment le mal du pays. Et la source d'ajouter : « Il ne sort plus autant qu'avant, et a développé une réputation de grincheux-radin. » Charmant portrait. 

 

Alors que dans ce quartier même, il réside dans une petite rue tranquille où des auteurs comme Paula Fox ou Jonathan Safran Foer habitent également. (via New Republic)