Disparition du romancier Gore Vidal à Hollywood

Clément Solym - 01.08.2012

Zone 51 - Insolite - Gore Vidal - Burr Streets - Lincoln


Le romancier américain Gore Vidal, auteur de Lincoln et de Myra Breckenridge, est décédé hier à son domicile d'une pneumonie, à l'âge de 86 ans selon l'AFP. Brillant et égocentrique, le style caustique de Vidal plaisait aux grands de ce monde.

 

L'œuvre de Gore Vidal touche trois thèmes majeurs : la politique, la religion et la sexualité. Son roman The city and the pillar, publié en 1948, a particulièrement défrayé la chronique, mettant explicitement en scène, pour la première fois aux Etats-Unis, un personnage homosexuel.


Description de cette image, également commentée ci-après

© Wikipedia


Auteur de romans historiques comme Blurr, de scénarios satiriques et de pièces de théâtre régulièrement jouées à Broadway, Gore Vidal joua également son propre rôle dans Roma de Fellini.


Son cercle d'amis fut aussi prestigieux que son oeuvre : Marlon Brando, Paul Newman, Jack Kerouac, Truman Capote, Anaïs Nin ou encore Frank Sinatra. L'amateur de débats politique télévisés, qui était lié a Kennedy par le remariage de sa mère, considérait les Etats-Unis comme un pays ennuyeux et déplorait une chute de l'"empire américain".

 

Avec 25 romans au compteur, son oeuvre fait de lui une figure centrale du roman américain. En 1993, il reçu notamment le prix National Book Award, l'une des plus importantes distinctions littéraires du pays.