Donald Trump : entre Pennywise, le clown sinistre et Thanos, le mégalomane

Florent D. - 05.09.2019

Zone 51 - Insolite - Donald Trump - Pennywise clown monstre - Thanos Avengers


A-t-on tant de mal à prendre le président américain au sérieux qu’il ne puisse souffrir la comparaison qu’avec des personnages de fiction monstrueux ou meurtriers ? Une fois encore, Donald Trump vient de se faire rhabiller pour l’hiver, comparé respectivement à Thanos, le super méchant découvert dans Avengers, mais également à Pennywise, le clown tueur de Ça.



Il devait y avoir un clin d’oeil, mais le réalisateur du film n’avait encore rien dévoilé : Andy Muschietti a finalement lâché le morceau. Il existe un lien entre Pennywise et Donald Trump, évident et manifeste. Tout comme le clown tueur, qui cherche à diviser le groupe d’enfants, les retourner les uns contre les autres, et les affaiblir pour mieux les détruire, Trump use de la même méthode. 
 
« Nous vivons dans une culture de la peur, avec des dirigeants qui tentent de diviser les gens, de nous contrôler, de nous dominer, et de nous retourner les uns contre les autres », poursuit le réalisateur auprès de l’AFP. Et comme toujours, Stephen King, auteur du roman qui inspire le film, plussoie : 
 
Va falloir voter contre Trump l’an prochain, Amérique, parce qu’il n’existe pas de remède à l’idiotie


Comme un bonheur n’arrive jamais seul, c’est du côté de l’Iran que l’autre volée de bois vert est arrivée : le ministre des Technologies de l’Information et de la communication, Mohammad-Javad Azari Jahromi, a ouvertement raillé le locataire de la Maison Blanche.
 
Je ne peux pas localiser les USA sur cette photo, et encore moins des sanctions concernant l'espace. L’univers appartient à tous, pas à un petit nombre. Arrête d’imiter Thanos, Donald Trump !
 

Donald Trump et Thanos, le super méchant qui a décidé de faire disparaître la moitié des êtres vivants de l’univers, auraient des atomes crochus ? Presque : les États-Unis viennent d’imposer de nouvelles sanctions contre l’Iran, suite à la présentation de son programme spatial. Il s’agirait d’une couverture, estime Washington, pour dissimuler un programme de missiles balistiques. Moralité ? Le président Rohani a ordonné la reprise du programme nucléaire…

C’est donc un autre trait de caractère de Trump qui est mis en exergue : sa tendance à vouloir gouverner le monde. Heureusement, le Gant de l’Infini n’est qu’une fiction.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.