Doris Lessing offre 30 années de correspondance incisive

Clément Solym - 23.10.2008

Zone 51 - Insolite - doris - lessing - offrir


Âgée de 89 ans, Doris Lessing, prix Nobel de littérature 2007 n'a jamais pratiqué la langue de bois. Et quand elle affirme que le Nobel est une « foutue catastrophe » pour elle, en public, on s'attend forcément à ce que sa correspondance soit un tant soit peu plus épicée encore.

En 1992, elle refuse par exemple le titre honorifique anglais de Damehood, que lui offre le directeur de cabinet du premier ministre, Alex Allan. Pourquoi ? Elle l'explique dans une lettre : « Merci de m'offrir cet honneur : j'en suis très heureuse. Mais depuis quelque temps, je me demande : Mais où est donc l'Empire britannique ? »

Le titre de Damehood étant très fortement lié à l'époque de l'Empire, qu'elle a passablement fustigé quand elle était jeune, elle trouva alors assez idiot d'accepter un titre aussi ringard et dépassé.

Cette lettre n'est qu'un des exemples des 113 autres qu'elle a offertes à l'université d'East Anglia, qui l'a gratifiée du Distinguished Fellow in Literature, ainsi que d'un doctorat honorifique en 1985. Couvrant la période de 1969 à 2007, le professeur d'études américaines Christopher Bigsby les voit comme « de l'or ».

Tranchantes ou touchantes, on déniche 90 lettres d'amour mais qui comptent des milliers de mots, ajoute-t-il. « Pour moi, c'est juste un merveilleux fonds, pas simplement sur la jeune Doris Lessing mais sur cette période. » Tous les documents seront catalogués par l'UEA, mais on ignore si l'université les rendra publics, via une numérisation ou autre.