medias

Durant le confinement, la police municipale réquisitionne la boîte à livres

Nicolas Gary - 28.04.2020

Zone 51 - Insolite - boite livres police - confinement lecteurs livres - police municipale Orléans


On ignore si elles auront l’autorisation de rouvrir elles aussi, après le 11 mai. Les boîtes à livre ont été interdites dans la commune d’Orléans, comme nous l’avions découvert. Cette fois, c’est dans une commune proche, Saint-Jean Le Blanc, que l’on déplore une nouvelle victime.

Interdiction boîtes à livres
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Le maire d’Orléans, Olivier Carré, avait par arrêté interdit l’usage des boîtes à livres, le 19 mars dernier. Jour où le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, estimait que la réouverture des librairies était un sujet qui pouvait être abordé.

« À compter de ce 19 mars et jusqu’à nouvel ordre, les agrès sportifs en bords de Loire, les aires de jeux pour enfants en libre accès et les boîtes à livres seront désormais inaccessibles pour éviter les rassemblements qui favorisent la propagation du virus », indiquait la mairie d’Orléans dans un communiqué.

En somme, les boîtes à livres ne respectaient pas le principe de confinement, et entraînaient des risques de regroupement de personnes. Probablement des lecteurs intoxiqués jusqu’à l’os, que leur addiction à la lecture aurait poussé, zombies en manque, à s’agglutiner devant ces lieux de culte…

Interdiction boîtes à livres
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 
Une nouvelle victime a été présentée à la rédaction, dans la commune de Saint-Jean le Blanc, avec cette fois un mot délicat de la Police municipale. « Dans le cadre de la pandémie liée au Coovid-19 et des obligations gouvernementales de confinement, la boîte à livres est fermée. Les livres sont stockés à la police municipale et seront remis à disposition à l’issue du confinement. »

Ouf, donc : ce 11 mai, les ouvrages retrouveront leur autel. « Merci de ne pas déposer des livres et de les conserver chez vous durant le confinement. »

La victime n’a pas encore porté plainte pour ingérence ou atteinte à la présomption d’innocence.

A notre connaissance, du moins.



Dossier - Les boîtes à livres s'implantent dans les villes


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.