Écrire un roman sans être dérangé par internet : Freewrite est là

Clément Solym - 02.11.2018

Zone 51 - Insolite - freewrite écrire internet - sauvegarder documents écriture - roman cloud machine


Dans la perspective de limiter les interactions et sollicitations internautiques, il existe de multiples possibilités. Quand on souhaite taper son roman en s’assurant de n’être jamais dérangé, mieux vaut prendre ses précautions. L’une d’entre elles se nomme Freewrite.

 

 

 

« Échappez au chaos et créez », encourage le site de l’appareil. La machine coûte 499 $ mais permet de travailler tout aussi bien en extérieur qu’en intérieur, tout en laissant son smartphone de côté. 

 

« La connectivité cloud de Freewrite assure aux écrivains de rester au calme, tout en sauvant ou restorant leurs documents. Les textes sont toujours protégés », poursuit la marque. Le lien s’opère en effet avec Google ou Dropbox, indifféremment. 

 

Le tout avec une connexion sécurisée garantie par la machine.

 

 


 

L’écran est un classique de l’encre électronique, basse consommation en énergie donc, et offre plus d’avantages qu’une machine à écrire classique – le simple fait de pouvoir corriger ses propres fautes de frappe change la donne. 




 

Rester de bois : la machine à écrire anti-distractions


La société a produit une seconde génération de son appareil, intégrant donc clavier et écran E Ink, qui garantit des semaines entières d’autonomie, et plus de 20 langues supportées.

 

Alors, heureux ?




Commentaires

À 500$, non.
Une machine à écrire à encre électronique, facilement transportable et anti-distraction... l'idée me plaît énormément et me serait très utile.

Mais enfin, pour le prix auquel cette société le vend, ce prototype ne donne franchement pas envie.

Tout d'abord, l'écran est ridiculement petit, plus petit que celui de la liseuse standard (à vue de nez, je dirais un petit tiers d'écran de liseuse). Ça ne permet pas d'avoir une vue d'ensemble d'au moins une page de ce qu'on a écrit. On n'a même pas le confort de relecture de la bonne vieille machine à écrire avec une page de papier complète.

L'avantage par rapport à cette dernière, évidemment, c'est de ne pas gaspiller de papier et de pouvoir effacer et réécrire à l'infini. Et l'avantage sur l'ordinateur, au-delà de la coupure des distractions, c'est l'absence de rétro-éclairage qui flingue les yeux à la longue.

Mais en se coupant des inconvénients de l'ordinateur, cette machine s'est aussi absurdement coupée de certains de ses avantages qui facilitent et accélèrent l'écriture sur un traitement de texte au lieu d'une machine à écrire : je pense tout particulièrement à l'usage d'une souris qui peut permettre de surligner des passages entier, faire des copier-coller (très pratique quand il s'agit de déplacer rapidement un mot dans une phrase, une phrase dans un paragraphe, un paragraphe dans une page...). De même, je ne vois rien a priori qui permette de travailler sur un semblant de mise en page pour son document (italiques, gras, soulignement, justification, centrage, etc.). Et j'imagine qu'il ne faut même pas penser à pouvoir introduire une note de bas de page, ou autre en-tête, numéros de page, etc... Donc quoi qu'il arrive, il faudra reprendre tout le document sur un ordinateur pour faire un fichier exploitable digne de voir la lumière du jour, sans possibilité d'accomplir cette tâche au fur et à mesure, plutôt qu'a posteriori. On n'obtient qu'une masse de texte brut, sans raffinement.



Bref, l'idée est bonne et utile en soi (en tout cas, dans l'idéal, j'en aurais l'utilité), mais sans doute que les concepteurs et conceptrices n'ont pas eu encore les investissements nécessaires à l'élaboration d'un produit qui répondrait véritablement aux besoins et aux exigences d'une clientèle habituée aux potentialités qu'offre un traitement de texte sur un ordinateur classique.

Là, je ne vois franchement pas ce que cela m'apporte par rapport à mon vieux netbook déconnecté d'Internet que j'ai payé il y a bientôt 10 ans pour moins que ça.
J'en ai une depuis un peu moins de deux ans, c'est une pure merveille. Pensez à commander votre clavier local dans la foulée, pour éviter l'utilisation de disgracieux autocollants. Mais gaffe aux frais douaniers, aussi. Ils m'avaient surpris.
Quel intérêt? On a laissé tomber les machines à écrire il y a 25 ans, alors qu'elles avaient un écran aussi petit, mais aussi une forme de programmation de mise en page, un correcteur et d'autres fonctions en mémoire. Ça fait cher la batterie pour être autonome.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.