Edgar Poe ivre devant ses éditeurs : désolé pour hier soir

Clément Solym - 05.03.2009

Zone 51 - Insolite - Edgar - Poe - ivre


Voilà une correspondance singulière que l'université de Virginie va dévoiler au public durant une exposition consacrée au 200e anniversaire de la naissance de l'auteur.

En effet, on peut y lire que le poète, résidant à Philadelphie, se plaint que son ami poète et avocat, William Ross Wallace, le pousse à boire trop de Juleps, du bourbon, et il s'excuse pour un comportement désastreux suite à une méchante cuite lors d'un séjour à New York.

Le courrier est adressé à ses éditeurs de l'époque, J. et Henry G. Langley. « Vous devez vous être fait de moi une idée bizarre - mais la simple vérité est que Wallace a forcé sur le Juleps et que je ne savais pas du tout ce que j'étais en train de faire », confesse l'auteur. Et de conclure sa lettre en espérant les revoir et que leur rencontre soit placée sous de meilleurs auspices.

Lettre rare, divulguée pour la première fois en 1957, que l'université a acquise voilà deux ans à un collectionneur anonyme. Durant toute une exposition intitulée From Out That Shadow: the Life and Legacy of Edgar Allan Poe, l'université présente différents documents y compris des manuscrits et des effets personnels depuis le 19 janvier dernier.