Elegy for a Dead World : Byron, Keats et Shelley en jeu vidéo

Nicolas Gary - 30.01.2014

Zone 51 - Insolite - jeu vidéo - Lord Byron - Percy Shelley


La société Dejobaan Games a présenté depuis quelques mois son projet expérimental, vidéoludique et probablement inédit, Elegy for a Dead World. Les premiers pas du projet remontent à octobre 2013, mais n'ayant pas eu l'occasion d'en glisser un mot, voici quelques paragraphes pour rattraper le retard.

 

 

 

 

Le jeu vidéo réunit des histoires de civilisations oubliées, toutes filtrées au travers de l'influente poésie romantique britannique. On traverse des paysages d'anciens mondes, et de sociétés inspirées par les textes de John Keats, Lord Byron ou encore Percy Shelley. Le joueur est invité à découvrir et explorer les vestiges d'un monde disparu, ses chansons, poèmes. 

 

Et toutes les expériences qui découleront de cette aventure seront à partager en ligne avec d'autres joueurs. Ce sera là l'un des grands intérêts : mesurer et comparer les interprétations des uns et des autres, pour tenter de mieux appréhender l'ensemble de l'univers. 

 

Bien évidemment, le studio de développement est indépendant, et le personnage que l'on incarne sert en quelque sorte de porte-voix pour les morts. Parce que le fin mot de l'enquête à mener est de comprendre comment ces mondes ont été engloutis pas les âges, et ont disparu. 

 

Dejobaan explique dans sa présentation que « les scientifiques, les historiens et les hommes d'État ne sont jamais parvenus à comprendre ce qui avait pu se passer », alors, ils ont envoyé un poète, pour comprendre. 

 

Et le gameplay est tout simplement à des années lumières de tout ce qui peut se faire aujourd'hui : pas de sauts, de courses, on ne meurt pas, on ne se bat pas, pas plus qu'on ne gagne des points d'expérience pour accéder à des niveaux supérieurs. On explore, c'est tout. C'est beau et c'est intelligent. Autrement dit, on l'attend avec impatience.

 

Le développement est prévu sur les plateformes PC, Linux et Mac.