Emmanuel Kant entraîne une fusillade dans une épicerie de Russie

Nicolas Gary - 17.09.2013

Zone 51 - Insolite - Emmanuel Kant - pugilat - Russie


La philosophie est un mouvement de l'esprit qui parfois échauffe les passions. Or, on aurait pu douter que le rigoureux Emmanuel Kant puisse susciter la fougue... et entraîner un coup de feu. C'est pourtant ce qui s'est déroulé dans une épicerie du sud de la Russie, où un homme s'est fait tirer dessus, suite à une discussion particulièrement agitée autour du philosophe allemand.

 

 

Roman Ondák

Cent grammes de Kant et 80 de Heidegger ?

Marc Wathieu, CC BY 2.0

 

 

S'attaquer à la Critique de la raison pure a fini en pugilat, après que l'un des deux débatteurs a clos la conversation en sortant une arme, chargée avec des balles en plastique. La discussion, qui avait lieu dans une épicerie - ces Russes sont épatants - a dégénéré, et l'un des deux hommes s'est tout bonnement fait tirer dessus. 

 

La victime a tout de même été hospitalisée, mais ses blessures ne sont pas mortelles. Son agresseur n'a toujours pas été identifié. La police de la ville de Rostov-sur-Don, qui fait part de cet incident est dubitative : avait-on affaire à un défenseur de l'éthique conséquentialiste, qui s'opposait à la morale kantienne ?

 

Reste que le tireur encourt une dizaine d'années de prison pour avoir infligé des lésions corporelles graves. « Une condamnation qui lui donnera le temps d'étudier de manière plus approfondie les oeuvres de Kant, qui envisage une loi universelle de la morale », conclut tout de même la police. 

 

Selon toute vraisemblance, le tireur ne serait en effet pas kantien pour deux sous, car son geste n'obéissait ni à un devoir ni à une volonté qui pourrait être hissée au rang de valeur universelle. 

 

via RAPSI