Employé de la bibliothèque, il vole pour plus d'un million de dollars de toners

Antoine Oury - 13.10.2020

Zone 51 - Insolite - bibliotheque vols - bibliotheque toners - Randall Whited


La ville d'Austin, au Texas, fait face à des malversations plutôt inattendues : un employé de la bibliothèque municipale a commandé pour près de 1,5 million $ de toners, qu'il a ensuite revendu pour son propre profit, en tirant près de 1,3 million $. Les faits se sont déroulés entre 2007 et 2019, d'après les résultats de l'enquête.

Faithful Companion RIP


Une audience, ce 13 octobre, devrait permettre à Randall Whited, ancien associé comptable de la bibliothèque publique d'Austin, de se défendre devant le juge, mais les preuves s'accumulent contre lui. En mars 2019, les enquêteurs sont mis sur la piste d'un détournement de fonds au sein de l'établissement de lecture publique, puis conduits vers le garage de Whited.

La ville d'Austin a publié un rapport assez imposant, de 72 pages, qui met en avant les conclusions de l'enquête : d'après les autorités, Randall Whited aurait détourné de l'argent public, en achetant des toners d'imprimante qu'il revendait dans un second temps.

D'après les enquêteurs, Whited aurait commandé pour près de 1,5 million $ de toners, entre 2007 et 2019, alors que les besoins de la bibliothèque sur cette période sont estimés à 150.000 $ seulement. « D'après nos analyses des achats et les besoins de la bibliothèque, il semble que Whited aurait dérobé pour plus de 1,3 million $ de toners », indique le rapport.

Outre ces accusations, le rapport affirme que Whited aurait utilisé les 10 cartes de crédit de la bibliothèque pour s'offrir différents équipements, pour son usage personnel, comme des jeux vidéo, un drone ou un casque de réalité virtuelle.
 

Un système bien rodé


Démissionnaire de son poste en août 2019 pour un motif totalement étranger aux accusations portées aujourd'hui contre lui, Whited avait mis en place un système particulièrement bien rodé d'achats et de reventes des toners, selon les enquêteurs.

Randall Whited aurait ainsi eu recours aux services de plusieurs enseignes de rachat de toners : en octobre 2017, il aurait ainsi envoyé 60 cartons de toners à un seul revendeur, en quatre jours seulement... Selon les équipes de la bibliothèque, Whited se portait souvent volontaire pour apporter des stocks de toners à d'autres établissements du réseau de lecture publique d'Austin, mais les stocks étaient pour autant assez tendus...

Selon les éléments avancés par les enquêteurs, plusieurs images de vidéosurveillance montreraient Randall Whited en train de charger son véhicule de cartons, sur son lieu de travail. Par ailleurs, cet associé comptable avait l'habitude de venir très tôt à son travail, malgré les tentatives de sa hiérarchie de l'en dissuader...
 
Bill Hines, avocat de Randall Whited, affirme que tous ces éléments sont examinés, pour assurer la défense de son client.

Les enquêteurs soulignent que l'absence de contrôle, au sein des services de la bibliothèque, a facilité les détournements reprochés à Whited : « Les mauvaises pratiques et procédures de la bibliothèque ont donné à Whited l'occasion de voler la ville pendant qu'il était en poste, ce qui a entraîné un gaspillage et des dépenses excessives de la part des services », indique le rapport, cité par CNN.

Photographie : illustration, John Loo, CC BY 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.