En 1850, ce brevet allait révolutionner la vie des libraires et des prêtres

Nicolas Gary - 11.01.2020

Zone 51 - Insolite - ranger bibliothèque étagères - livres étagères ordre - préserver livres temps


Que l’on soit libraire, bibliothécaire, simple lecteur ou...prêtre, une invention délirante allait révolutionner votre quotidien en 1850. Présentée à New York, cette création « précieuse » est arrivée sur le marché cette année-là, conçue pour empêcher les chutes, de livres, sur des étagères trop remplies. Qu’est-ce donc ? Le serre-livres. Si, si…

liver bazar rangement étagere bibliotheque
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

La library of Congress recèle de mille merveilles : il suffit d’en exhumer certaines pour le plaisir. Ainsi faisait donc son apparition en 1850 le Ive’s Book Brace, conçu pour répondre à une urgence. Car s’il est autorisé de positionner ses livres comme on le souhaite sur une étagère, ils ne conserveront pas leur forme durant bien longtemps.

Ces serre-livres sont conçus pour empêcher les ouvrages de basculer en position inclinée – voire pire, de tomber. Et donc prévenir de toutes les menaces qui pèsent en cas de chute.



 
« Pour éviter les dommages subis par leur déformation, les livres devraient être maintenus de manière assez compacte sur des étagères et nécessitent une pression latérale ou un support », indique le document. 

Le modèle dispose comme on le voit, de sorte de clous, pour fixer solidement le serre-livre à sa place… Charles B. Norton, agent pour bibliothécaires, affirmait d’ailleurs que « chaque libraire devrait avoir un exemplaire de cette remarquable invention ».


Commentaires
Révolutionner le vie des libraires... "et des prêtres" ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.