Encore un livre tiré par les cheveux

Laure Besnier - 22.02.2018

Zone 51 - Insolite - George Washington - Mèche Cheveux - Histoire Etats-Unis


Il semble qu'une relique rare – pour les patriotes américains – vient d'être découverte dans un almanach du XVIIIe siècle conservé par la Schaffer Library à New York. L'objet de l'émoi ? Une mèche de cheveux. Et pas n'importe laquelle : celle du premier Président des États-Unis, George Washington. 


 


« C'est un trésor très important. C'est un formidable témoignage de l'histoire et de notre lien avec quelques-unes des plus importantes personnalités historiques » s'extasie la responsable des collections spéciales et des Archives à la Schaffer Library, India Spartz, dans une envolée lyrique. 
 

C'est l'archiviste Daniel Michelson qui, réalisant une étude autour des plus vieux ouvrages de la Bibliothèque Schaffer, trouve ce trésor dans une copie du Gaines Universal Register or American and British Kalendar for the year 1793 – l'almanach recense la démographie des colonies américaines et compare les différents types de monnaies.

 

L'ouvrage aurait été la propriété de Philip Schuyler, le fils d'un des fondateurs de l'Union College, (école privée à laquelle la Schaffer Library appartient). Celui-ci aurait laissé quelques notes sur des thèmes variés – par exemple, savoir comment préserver le boeuf pour l'été. 

 

La mèche de cheveux aurait sûrement été donnée au très préoccupé Philip par le fils d'Alexander Hamilton, lui aussi Philip de son prénom, premier Secrétaire du Trésor des États-Unis. 




Intrigué, le bibliothécaire John Myers découvre dans l'ouvrage une « fine enveloppe jaunie » contenant plusieurs cheveux « d'une couleur grise ou blanchie, soigneusement attachés ensemble par un seul fil. » Sur l'enveloppe à 2000 ou 3000 $ – selon les estimations des spécialistes – est simplement écrit : « Cheveux de Washington, L.S.S. & (rayé) GBS de James A. Hamilton donné par sa mère, 10 Août 1871. »


James Alexander Hamilton était le troisième enfant de feu Alexander et Eliza Schuyler Hamilton qui étaient des proches de Martha et George Washington. Ce dernier est mort en 1799. 

Comme toute cette histoire est à s'en arracher les cheveux, voilà la théorie de l'universitaire Susan Holloway Scott : « À une époque où les gens échangeaient souvent leurs cheveux comme souvenirs, il est très probable que Martha ait donné à Eliza les cheveux de George, qui furent à leur tour donnés à leurs fils James, qui les distribua par la suite, à la manière d'un précieux souvenir pour les amis proches et les membres de la famille. »


Attention, l'ADN des cheveux n'a pas encore été testée : l'appartenance au premier Président des Etats-Unis reste donc soumise à précautions. Par contre, John Reznikoff, qui possède bien évidemment le record du monde de la plus grande collection de cheveux de personnalités historiques, a indiqué, en tant qu'expert : « Sans ADN, on n'est jamais sûr, mais je crois que c'est 100 % authentique. »

Seul l'avenir nous le dira. En attendant, India Spartz travaille à la préservation de la mèche et de l'almanach. Et dans le futur, les tricophiles, les historiens ou encore les simples curieux pourront sûrement voir la mèche exposée. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.