#ePoints : Le jeune Wallander d'Henning Mankell

La rédaction - 29.12.2014

Zone 51 - Chez Wam - Henning Mankell - polar Wallander - enquête concours


Les Editions ePoints viennent de lancer leur offre d'abonnement pour des textes courts. Dans le cadre de ce lancement, ActuaLitté s'associe à cette offre, pour proposer un grand concours. Ainsi, durant les dix prochains jours, nous vous proposons de prendre part à un jeu concours, pour remporter trois mois d'abonnement offerts, soit 30 heures de lecture. Il suffit de répondre aux deux questions suivantes. Facile, non ?

 

 

 

 

 Question 1

Avec cette nouvelle, Le coup de couteau, Henning Mankell raconte l'histoire de Kurt Wallander, son célèbre personnage, avant qu'il ne devienne l'inspecteur que l'on connaît tous. Comment appelle-t-on ce type d'œuvre littéraire ?

 

1/ Une séquelle

2/ Un séquel

3/ Un préquel

4/ Un teckel

 

Question 2

Appréciez-vous les œuvres qui racontent  la jeunesse d'un personnage que l'on a toujours connu adulte ?

 
 

Il suffit d'envoyer vos réponses à l'adresse suivante : cecilem@actualitte.com

 

 

Règlement

1. La participation n'est pas limitée aux personnes de France métropolitaine.

2. Chaque personne (représentée par un foyer et donc une adresse postale, hein) ne peut jouer qu'une fois.

3. Envoyez vos réponses avant le 30 décembre 2014 à 09h59, cachet de notre serveur FAI faisant foi.

3bis. N'oubliez pas : cinq fruits et légumes par jour. Ensemble, si ça vous plaît.

4. Les gagnants devront avoir les bonnes réponses. Mais aussi avoir convaincu la rédaction avec la question subsidiaire. C'est moi qui choisis les gagnants. Personne d'autre. Donc je ferai ce que je veux. Dans le plus total despotisme totalitaire et autocratique. Comme toujours.

5. L'offre promotionnelle de trois mois gratuits est à gagner chaque jour. Si personne ne la remporte, alors elle sera perdue. Définitivement. Et pour toujours. Ce qui est terriblement triste.

6. Si vous ne souhaitez pas que notre partenaire vous fasse parvenir des offres promotionnelles par emails, mentionnez simplement dans votre réponse « Je refuse ».