Eric Zemmour accusé de faire l'apologie du viol par Mazarine Pingeot

Julien Helmlinger - 07.11.2014

Zone 51 - Humour - Mazazine Pingeot - Eric Zemmour - Polémique


Get ready to rumble. Invité sur le ring de Franz-Olivier Giesbert pour la promotion de son dernier livre, Le Suicide français, le polémiste Eric Zemmour a comme toujours fait dans son style, polémique. Dans le coin d'en face, la chroniqueuse littéraire Mazazine Pingeot, en forme également, a engagé le combat par un direct au niveau de la conception de la virilité de son adversaire. Elle a supposé que celle-ci consistait à « prendre les femmes sans les comprendre plutôt qu'à les comprendre sans les prendre » et qu'il fallait en déduire qu'il faisait « l'apologie du viol ». Ça envoie du lourd en catégorie plumes.

 

 

 

S'en est suivi un échange instructif, au cours duquel Zemmour aura évoqué Les Femmes savantes de Molière où encore Les Précieuses ridicules. Des références de lectures qui inspirent à Mazarine Pingeot des réflexions à propos de la négation du droit des femmes à penser, à travailler ou encore à avorter. La critique littéraire ne s'annonce pas favorable : « C'est exactement ce que vous écrivez dans votre livre. Je me suis tapé vos 400 pages avec la nausée au ventre ! »

 

La fin du round en vidéo :

 

 

Mazarine Pingeot à Eric Zemmour : "Je me suis... par france5