Foire du Livre La Havane : Anton Arrufat prend la parole

Clément Solym - 15.02.2008

Zone 51 - Insolite - Cuba - Anton - Arrufat


Face Raul Castro, l'écrivain Anton Arrufat, a prononcé un discours marquant. Dramaturge et prix national de littérature en 2000, il a ainsi déclaré : « Cette foire survient dans des jours cruciaux pour la nation, personne n'ignore l'importance qu'ont ces heures. On le sent dans l'air qu'on respire, on l'entend partout et de la part de tous ».

Car de fait Fidel doit renouveler son mandat de chef de l'État. « À des moments cruciaux semblables à celui-ci, nous avons su trouver, ouvrir des voies, rectifier et redresser ce qui avait été tordu », poursuivit l'écrivain.

Cette Foire du livre à La Havane dont nous vous parlions ce matin résonne également comme un hommage à l'homme, qui, âgé aujourd'hui de 72 ans, a connu la répression dans son pays au cours des années 70. Un discours fait « avec courage », selon les mots de Raoul Castro, conscient que la période du changement sur l'île devient indispensable et que bon nombre d'intellectuels la réclament.

Par ailleurs, d'autres artistes n'ont pas manqué d'être choqués par l'apparition télévisuelle en 2006-2007 de personnes qui furent censeurs durant la période de 70-75 (trois ans après l'arrestation et l'exécution du Ché), où l'île rentra de plein front dans l'ère communiste.

Graziella Pogolotti, l'autre invité d'honneur de cette Foire ne devrait pas déroger et prendre la parole en public prochainement.