Foncedés mais inspirés : 15 auteurs jamais sans leur joint

Antoine Oury - 21.04.2016

Zone 51 - Insolite - cannabis auteurs - cannabis livres - cannabis inspiration écriture


Outre-Atlantique, une sympathique mais polémique célébration avait lieu hier : il s'agissait du 4/20, correspondant au 20 avril et à un code utilisé pour désigner tout ce qui touche à cette plante plus verte que le géant lui-même, le cannabis. L'origine de ce code est contestée, mais ce qui nous intéresse ici, c'est le rapport entre cette plante et la littérature — et ils sont nombreux.

 

Cannabis

(deviat_ed, CC BY-NC 2.0)

 

 

Le fait que Shakespeare usait et abusait du THC commence à être connu — enfin, si l'on considère déjà que le dramaturge tel qu'il nous est présenté depuis des années existe —, mais il est loin d'être le seul à goûter avec plaisir à la fumette. À l'occasion de cette journée spéciale qu'est le 20 avril, le site Electric Literature a composé une infographie riche en Chronic, Indica et Sativa...

 

On y retrouve — en anglais — le club des haschischins, évidemment, auxquels il manque Théophile Gautier, malgré tout, mais aussi des auteurs contemporains comme Martin Amis, Hunter S. Thompson, Carl Sagan ou Zadie Smith. Et même Stephen King : toutefois, tous les écrivains recensés ne sont pas forcément des fumeurs invétérés, ils se sont juste prononcés pour une levée des interdictions sur la consommation de cannabis.

 

Récemment, c'est Roberto Saviano, écrivain italien, qui se prononçait en faveur d'une légalisation de la marijuana.

 

Pour l'infographie en plus grande taille, voir directement sur Electric Literature.