Foot : Le succès de l'équipe de France au Brésil, dans les livres ?

Nicolas Gary - 28.06.2014

Zone 51 - Coupe Monde - finale Deschamps - football entraîneur


Il fait chaud, sur les plages brésiliennes et depuis peu, les Bleus sont donc éligibles aux 8e de finale de la Coupe du monde. Bien entendu, chacun, quel que soit son secteur d'activité, tente de profiter de l'intérêt du public pour la Grand Messe footballistique. Cet article lui-même... Mais l'éditeur de Talent Sport, Emmanuel Laureau, est parvenu à tirer son épingle du jeu mieux que d'autres.

 

 

 

 

« Quand j'ai vu que les joueurs lisaient nos deux ouvrages, notamment dans l'avion, cela m'a rendu fou de joie. Je suis allé à Clairefontaine avant que l'équipe ne s'envole pour le Brésil et j'ai présenté les livres de ces deux entraîneurs légendaires à l'encadrement des Bleus. Au départ, il était seulement question de l'autobiographie d'Alex Ferguson.

 

Finalement, j'ai aussi proposé celle de Phil Jackson car dans son livre, le nouveau président des New York Knicks (NBA) explique comment il a créé les conditions du succès chez les Chicago Bulls, avec Michael Jordan, dans les années 90 puis chez les Los Angeles Lakers, avec Shaquille O'Neal et Kobe Bryant. Comme Didier Deschamps, il s'efforçait de créer une ‘tribu victorieuse' », explique l'éditeur dans un communiqué de presse.

 

Si les joueurs lisent, c'est un grand pas. S'ils peuvent lire des ouvrages qui leur mettent le feu aux tripes, c'est encore mieux. Or, depuis quelques jours, on apprend dans la presse que les Bleus sont vus, ici ou là, en train de bouquiner les fameux ouvrages que l'éditeur leur a offerts. Une publicité inespérée pour ces deux titres. Et selon ses prédictions, reposant sur la formule mathématique « Dieu Seul Sait Combien de Pages Peut Lire un Footballeur », les joueurs devraient avoir atteint l'Etape 4 du livre de Phil Jackson. 

 

« ÉTAPE 4 - Dévoué à la fierté tribale, avec l'impérieuse conviction que « nous sommes grands (et pas les autres). Ce genre d'équipe a besoin d'un adversaire fort et, plus l'ennemi est grand, plus la tribu est puissante. »

 

 

« Phil Jackson offrait lui-même des livres à ses joueurs. Je trouve génial que Didier Deschamps ait fait la même chose en choisissant ces autobiographies comme source d'inspiration », insiste l'éditeur, particulièrement fier de son coup double. Le Parisien en fait d'ailleurs état, précisant que tous les Bleus ne lisent pas, certains préfèrent se détendre devant une console de jeu, ou des films et séries.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.