Fumette : 6 kg de marijuana envoyés à un éditeur de New York

Clément Solym - 22.03.2012

Zone 51 - Insolite - ganja - trafic de drogue - livraison


Un postier doit actuellement sourire. Deux colis étaient destinés à la maison d'édition new-yorkaise, St. Martin'Press. Partis de San Diego, les autorités postales ont préféré les signaler aux autorités policières. C'est que l'odeur qui se dégageait des colis avait quelque chose qui a interpellé, au niveau du vécu...

 

Selon le journal The Smoking Gun, c'est à l'aide d'un chien policier renifleur que les colis ont été identifiés, avant ouverture, et réquisitionnés. Et pour cause : ils contenaient à eux deux, près de 6 kg de marijuana. Un mandat de perquisition est émis, et les paquets sont saisis. 

 

 

 

Les paquets avaient été expédiés par ABTBooks, une compagnie fictive, sans adresse réelle, et adressés à Karen Wright à l'éditeur de New York, qui publie de la fiction populaire et des ouvrages documentaires. Pourtant, un autre problème se pose : aucun employé de St. Martin's Press ne s'appelle Karen Wright. 

 

Filiale du groupe Macmillan, la maison compte tout de même parmi les plus grands éditeurs du pays, avec des auteurs comme Robert Ludlum, Augusten Burroughs, et Frederick Forsyth.

 

Les colis pourraient avoir une valeur de 70.000 $ - selon la qualité de la ganja qu'ils contiennent. Après ouverture, il s'est avéré que l'expéditeur avait soigneusement réalisé ses petits paquets, avec du styromousse et des feuilles sèches, généralement destinées à atténuer voire étouffer l'odeur. 

 

Les agents fédéraux n'ont manifestement pas poursuivi les investigations du côté de la maison d'édition, bien que cette livraison semble avoir tout du trafic de drogues. 

 

Et pas de la consommation personnelle. 

 

Ou alors...