Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Game of Thrones : finalement, une intelligence artificielle écrira le prochain livre

Antoine Oury - 01.09.2017

Zone 51 - Insolite - Game of Thrones livre - George RR Martin livre - Game of Thrones AI


George RR Martin a été trop lent à écrire le sixième livre de sa saga Le Trône de fer (A Song of Ice and Fire en VO), Winds of Winter. Cet ouvrage, qu'il promet depuis des années, a finalement été pris en charge par une intelligence artificielle qui, nourrie des cinq tomes précédents, a pu écrire la suite de l'histoire... Rassurez-vous, il ne s'agit que d'une expérience d'un ingénieur logiciel, Zack Thoutt.


tabletop assistant
(Matthew Hurst, CC BY-SA 2.0)
 


Le procédé est désormais connu et a déjà été appliqué à plusieurs reprises : une intelligence artificielle est « nourrie » avec des kilos de textes, qu'elle « étudie » en prenant en compte plusieurs paramètres, qui vont du vocabulaire aux noms des personnages. L'ingénieur logiciel Zack Thoutt a ainsi soumis quelque 5000 pages qui composent les 5 livres de la saga Game of Thrones de George RR Martin, en commandant à son intelligence artificielle de déterminer la suite.

 

Attention, s'il ne s'agit que des prédictions de la machine et des résultats de son traitement automatique des données, de potentiels éléments d'une future intrigue pourraient être dévoilés dans la suite de ce texte... Si l'on considère que les spoilers peuvent désormais se produire avant l'écriture d'un texte !

 

Le robot n'a pour l'instant produit que 5 chapitres de ce 6e livre, mais on y apprend déjà que Jaime va tuer Cersei, que Jon Snow s'offre un petit voyage en dragon, ou encore que Varys empoisonnera Danaerys... L'intelligence artificielle a reproduit certains schémas récurrents dans les livres de Martin : chaque chapitre commence ainsi avec le nom d'un personnage, comme l'auteur a l'habitude de le faire. On peut imaginer que cette reproduction des habitudes de l'écrivain se retrouve aussi dans la narration, alors que Martin peut, lui, surprendre son lecteur à loisir.

 

Cela dit, l'intelligence artificielle a réalisé un travail assez remarquable, étant donné que la plupart des phrases veulent dire quelque chose, et s'est même offert le luxe de créer un nouveau personnage, un pirate du nom de Greenbeard. Certaines phrases ou expressions sont encore totalement dénuées de sens (un personnage évoque une « concubine oignon »), mais nous sommes loin du ratage complet de la réécriture d'Harry Potter par une intelligence artificielle...

 

« Évidemment, ce n'est pas parfait, l'intelligence artificielle ne conçoit pas une longue histoire et la grammaire n'est pas parfaite. Mais elle est capable d'apprendre les structures basiques de l'anglais et même celles du style de George RR Martin », se félicite Zack Thoutt.

 

Chez Disney, c'est une IA qui détermine quelles histoires vont marcher


Si les ouvrages de George RR Martin sont plutôt réputés pour leur longueur, l'ingénieur souligne qu'ils ne constituent pas suffisamment de données pour que l'intelligence artificielle puisse correctement « apprendre » : on découvre ainsi dans les 5 chapitres qu'elle a écrits des références à des personnages déjà morts dans les autres livres de Martin.

 

Avec le niveau de technologie actuel et la complexité de l'intelligence artificielle conçue par Thoutt, il faudrait un livre de 50.000 pages, au minimum, pour que le robot puisse commencer un travail plus complexe de création... Mais ce livre devrait être écrit avec un vocabulaire très restreint, ce qui limiterait l'intérêt du texte créé en bout de course.

 

Les chapitres inédits de Game of Thrones créés par l'intelligence artificielle peuvent être lus sur GitHub.


via Motherboard, Inverse
 

L'intelligence artificielle au service du livre et de la lecture