Gandalf s'achète le pub favori de Charles Dickens : “You shall pass”

Nicolas Gary - 01.10.2019

Zone 51 - Insolite - Ian McKellen - Charles Dickens - pub Londres


Connu — et adoré — pour son incarnation de Gandalf dans Le Seigneur des Anneaux ou encore de Magneto pour les séries X-Men, l’acteur Ian Murray McKellen s’est offert dernièrement un pub historique de Londres. Et à plus d’un titre, parce que l’endroit était un des repères de Charles Dickens.



Pour mémoire, c’est dans le chapitre 6 de L’ami commun que l’on voit apparaître sous la plume de l’écrivain, une description aux petits oignons de l’endroit. 
 

cette taverne d’apparence hydropique dont nous avons parlé plus haut, était depuis longtemps dans un état d’infirmité passé pour elle à l’état normal. On n’aurait pas trouvé dans tout son être un seul plancher qui fût d’aplomb ; mais elle avait survécu et devait survivre à maint édifice mieux ajusté, à maint cabaret d’une plus riche apparence. À l’extérieur c’était un fouillis débringué de fenêtres étroites, aux châssis corpulents, entassées les unes sur les autres comme une pile d’oranges qui dégringolent ; fouillis compliqué d’une vérandah caduque, en bois vermoulu, qui se projetait au-dessus de la Tamise. À vrai dire, le bâtiment tout entier, y compris le mât de pavillon qui gémissait sur le toit, se penchait vers la rivière, mais dans l’attitude d’un plongeur qui, au moment de s’élancer, n’en ayant pas le courage, est resté si longtemps sur la rive, qu’il n’entrera jamais dans l’eau. (traduction Henriette Loreau)



Et pourtant, The Grapes, pub situé dans le quartier de Limehouse à Londres tient toujours debout. Fondé voilà près de 500 ans, on y servait alors de la bière et fut assidûment fréquenté par Dickens.

En 2011, McKellen s’était associé à deux autres compères pour acheter l’établissement, ayant appris que le propriétaire de l’époque cherchait à le vendre. L’acteur n’avait aucune compétence, de son propre aveu, pour gérer pareil endroit, mais l’histoire et l’émotion l’avaient emporté.

Des travaux de restauration furent entamés pour rendre l’endroit plus viable et agréable — peinture avec des tons de merlot et des boiseries classiques rénovées à l’intérieur. L’endroit avait plus d’un atour à une certaine époque. « Je ne serais pas surpris que l’on ait fumé de l’opium dans cet endroit », expliquait d’ailleurs McKellen. 

En effet, les importations de produits illicites depuis les quais proches de la Tamise furent monnaie courante : le pub aurait tout à fait pu servir de plaque tournante entre les importateurs et les consommateurs. De quoi alimenter les légendes et les mythes.

« Tout ce qui se dit ici, reste ici… Si seulement nous avions le bon instrument, alors nous pourrions tout faire ressortir », plaisante celui qui est désormais le seul et unique patron du pub.


via The Vintage news
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.