Héros des SAS dans son roman, il aurait falsifié sa mort

Clément Solym - 27.01.2009

Zone 51 - Insolite - héros - SAS - auteur


Philip Sessarego pourrait bien avoir arnaqué tout le monde. Cet auteur à qui l'on doit le livre Jihad ! The secret war in Afghanistan, avait été retrouvé mort en novembre dernier dans un garage d'Anvers. Le corps passablement décomposé de cet ancien des forces spéciales britanniques SAS n'avait pour le coup pas inquiété les autorités, mais après quelques examens approfondis, il se pourrait qu'il ait falsifié sa mort, selon les dires des enquêteurs belges.

Son livre, paru sous le nom de Tom Carew s'était vendu à 50.000 exemplaires ; il s'y présentait comme un héros des forces spéciales. Un complément d'analyse portant sur l'ADN de ses enfants devait permettre d'identifier définitivement le corps retrouvé, mais désormais, les résultats troublent quelque peu les autorités. « La police n'est pas sûre à 100 % que ce soit lui », explique sa fille.

Et quand on lui demande si son père aurait pu truquer sa mort, elle est d'une franchise déconcertante : « Rien ne me surprendrait, pour être honnête. » Il semblerait d'ailleurs qu'il ait déjà tenté de maquiller sa mort en 1990 alors qu'il se serait trouvé en Bosnie. Le cadavre retrouvé disposait de ses papiers d'identité, mais pour l'heure, on s'interroge encore.

Selon ses voisins, l'auteur aurait cherché à se cacher de quelqu'un en simulant ainsi son décès, et la première thèse policière avait été de croire à un accident, et non à un meurtre, en découvrant le corps. Lui-même se prenait un peu pour James Bond : une telle mascarade pourrait ne pas être étonnante...