Hollande, Capitaine de Pédalo, à 'la sensibilité de mollusque' (Sarkozy)

Clément Solym - 16.11.2011

Zone 51 - Insolite - Sarkozy - Hollande - pédalo


Il n'a décidément rien compris, le petit Nicolas Sarkozy, grand président rassembleur devant l'éternel. Parti en mission Reconquête à Bordeaux hier, il n'a pas manqué de sauter sur le commentaire de Jean-Luc Mélenchon, à propos de François Hollande.


Ce dernier, précédant l'attaque pachydermique au petit Babar de Luc Chatel, a qualifié François Hollande de « capitaine de pédalo », une pique, qui, selon le Canard enchaîné, a provoqué l'hilarité de l'ex-omniprésident. Voyez plutôt : 

Ah, le capitaine de pédalo, c'est vraiment excellent ! Il prend l'eau, le pédalo ! Il n'est pas au niveau, le capitaine [...] Il faut avoir la sensibilité d'un mollusque pour aller, pendant le G20, au Salon du livre de Brive.

Et c'est vrai, durant la 30e édition du Salon du livre de Brive-la-Gaillarde, François Hollande est venu faire un petit bonjour. « J'aime la littérature et pas simplement les livres politiques », avait déclaré Hollande, ajoutant que cette manifestation était « aussi l'occasion de pouvoir mobiliser une foule considérable pour la littérature, pour l'écriture ».

 

 

Une apparition appréciée, pour l'anniversaire de la 30e, laquelle était présidée par... Antoine Gallimard, dont la maison elle-même célèbre son centenaire. Deux anniversaires d'un coup, dont Nicolas Sarkozy était absent.

 

L'édition en fête

 

Rappelons également qu'Antoine Gallimard est président du Syndicat national de l'édition, l'organisation professionnelle qui regroupe les plus gros groupes d'éditeurs en France, et compte 580 maisons. Et que l'édition est l'industrie culturelle la plus puissante actuellement, avec un chiffre d'affaires en 2009 de plus de 2,8 milliards €.

 

Enfin, pour montrer combien c'est l'huître qui se fiche - à tort - du prétendu mollusque, on rappellera la déception d'Antoine Gallimard, qui déplorait que le président « n'ait jamais eu le temps de venir au Salon du livre de Paris ». (voir notre actualitté)

 

TVAaa, ça ira, ça ira, ça ira, les énarques à la lanterne...

 

Enfin, histoire d'enfoncer le clou, soulignons que c'est le premier ministre du même Nicolas Sarkozy qui a annoncé une hausse de la TVA pour le livre papier, qui passera de 5,5 % à 7 %.

Une décision que François Hollande avait vivement contestée. « La culture doit redevenir une priorité politique en France. C'est l'engagement que je prends comme candidat à la présidence de la République. »

 

« Le gouvernement en s'attaquant aux biens et aux services culturels en pleine crise, prive encore davantage nos concitoyens de l'accès à la culture » ce qui « met en péril l'un des piliers de notre économie » (voir notre actualitté)

 

Donc Mollusque 3 - président 0

 

Crédit image La Montagne

 

Pour s'amuser un peu, lire

Dans la bibliothèque de Nicolas Sarkozy