Hunter Thompson : Las Vegas Parano chez Macintosh

Nicolas Gary - 03.12.2013

Zone 51 - Insolite - Hunter S. Thompson - Las Vegas Parano - publicité


L'homme qui a donné au Gonzo journalisme ses lettres de noblesse, Hunter S. Thompson, fut également promoteur... des Macintosh. Dans les années 90, l'écrivain céda au chant de la promotion, et prêta son image pour le lancement du dernier ordinateur d'Apple. Mais le message publicitaire laisse pour le moins sceptique, jusqu'à l'apparition du logo.

 

 

 

 

Envisager une seule seconde de recourir à un personnage aussi controversé que Thompson, aujourd'hui, relèverait de la gageure. Pour mémoire, l'écrivain à qui l'on doit Las Vegas Parano (Fear and Loathing in Las Vegas, paru en 1972), était un chantre de la consommation de stupéfiants, les plus variés et divers possibles. 

 

On se souviendra du récit qu'il a pu faire d'une journée dans la vie de Hunter Thompson : cocaïne, cigarettes, whisky, chartreuse, herbe, etc.

 

Cependant, les relations entre Thomspon et Apple n'ont pas toujours été aussi lisses. On rapporte que dans le milieu des années 80, le rédacteur en chef du San Francisco Examiner, où travaillait le journaliste, était ulcéré de recevoir par courrier les articles de Thompson. Et pour y remédier, on aurait envoyé un Mac à Thompson, qui se serait plaint, en hurlant qu'il ne parvenait pas à travailler avec cette machine.

 

Le rédacteur en chef entend soudainement un coup de feu, à travers le téléphone : Thompson avait simplement pulvérisé l'engin avec un fusil de chasse. Et quelques semaines plus tard, le rédac-chef reçut quelques pièces de l'ordinateur par courrier. L'histoire ne dit pas si elles accompagnaient un nouvel article. 

 

En tout cas, une dizaine d'années plus tard, l'écrivain et la marque étaient réconciliés. 

 

Au moins pour les besoins de la publicité.