Il dérobe pour 50.000 £ de Livres Royaux d'horticulture

Clément Solym - 26.05.2008

Zone 51 - Insolite - Horticulture - voleur - Royal


Dans certaines bibliothèques, les vols ou les oublis peuvent durer plus d'un siècle, mais l'ouvrage en question a bel et bien fini par revenir à sa place. Aujourd'hui, la police anglaise patine suite à la disparition d'un homme précédemment arrêté pour avoir dérobé un livre rare appartenant à la Royal Horticultural Society de Londres.

William Simon Jacques, âgé de 39 ans a été interpellé après la disparition de plusieurs ouvrages qui se trouvaient dans l'immeuble de la société, situé à Vincent Square. En l'échange d'une caution, il devait revenir au poste de police, mais n'a pas encore donné signe de vie.

Une collection de 62.000 € dérobée...

Parmi les livres volés, 13 volumes d'une collection rare sur les camélias, évalués à 50.000 £ ainsi que d'autres datés du XIXe siècle, d'une valeur également très importante.

Le personnel avait pourtant remarqué un homme « agissant de manière étrange », a-t-on déclaré à la police et mettant apparemment des choses dans sa veste. Il avait régulièrement oublié de signer le registre, mais on considère qu'il est le fameux M. Santoro dont on retrouve quelquefois l'autographe. D'ailleurs, il est accusé de posséder une carte de bibliothèque fausse, à ce nom précisément.

Une enquête menée en collaboration avec la police et le personnel de la Royal Horticultural Society avait mené à l'arrestation d'un certain M. Jacques, ancien étudiant de l'université de Cambridge, le 2 avril dernier. La police de la ville a demandé l'aide de toute personne qui pourrait apporter des renseignements sur M. Jacques ou les livres dérobés...

Chez nos voisins anglais, le camélia sympbolise la supériorité que l'on n'a pas besoin d'exhiber...