Il se débarrassait de livres en les jetant sur l'autoroute, de sa voiture

Nicolas Gary - 27.04.2015

Zone 51 - Insolite - voiture détritus - route déchets - Colorado littérature


La police du Colorado vient de mettre un terme à la série d'abandons de livres sur le bord de la route. Un bibliopathe sévissait depuis plusieurs semaines, ayant laissé sur le chemin plus de 600 livres – ce qui provoquait l'incompréhension du ministère des Transports de l'État. Mais les autorités ont finalement mis fin au mystère.

 

 

crédit Times Daily Camera

 

 

Depuis l'an dernier, les automobilistes découvraient, non sans un certain effroi, des livres jetés sur l'autoroute 287. Sans aucun motif apparent, et souvent en excellent état, ils jonchaient le bitume. Et les policiers ne pouvaient que les ramasser, les uns après les autres, et tenter de comprendre ce qui pouvait bien se passer.

 

Ce 23 avril, la folie s'est arrêtée. Glen Padson, coupable d'avoir jeté par la fenêtre de sa voiture des centaines de livres, a été arrêté. Il avait racheté le stock d'une librairie d'occasion située dans la ville de Boudler, et qui avait fermé voilà huit ans. Son intention était simple : tout revendre sur Amazon, espérant dégager un certain profit de son entreprise.

 

Après tout, vendre des livres sur internet, cela ne nécessite qu'une interface de vente. Et les livres d'occasion semblaient de l'argent facilement gagné. 

 

Pas de chance pour Padson : non seulement son projet a échoué, et au-delà des nombreuses heures perdues, il a surtout écopé d'une arthrite. Alors par dépit, voilà qu'il s'est mis à balancer son stock, en traversant l'autoroute de l'État. Entre février et avril, il avait même intensifié le rythme, en éparpillant 400 livres, sur les 600 et quelques récoltés. Mais comme on le chante, « les feuilles mortes se ramassent à la pelle ».

 

La police était désemparée : durant un temps, on a même cherché dans le genre littéraire des livres une raison, voire une explication. Baptisé la punaise littéraire par les forces de police, Padson avait en effet jeté un grand nombre de livres de romance 

 

Padson a fini par écoper d'une contravention pour abandon de détritus sur la voie publique. « Toute ma cave est pleine de livres, et j'ai besoin de m'en débarrasser maintenant. Je vais évidemment arrêter ce que je faisais, bien sûr », explique-t-il. Pas totalement faux : en France, les livres sont des déchets ménagers qu'il faut recycler comme les autres.

 

Dans son communiqué, les autorités du Colorado tiennent également à rappeler « à chacun la responsabilité commune de conserver nos routes propres. Chaque fois que des déchets sont jetés hors d'un véhicule, il y a des conséquences. S'il vous plaît, garder à l'esprit notre magnifique État lorsque vous conduisez, et nous espérons sincèrement que c'est le chapitre final de cette pénible histoire ».