Illustrer l’impact dévastateur de la crise climatique avec du papier (numérique)

Camille Cado - 11.05.2020

Zone 51 - Insolite - Eiko Ojala illustration - illustration papier art - crise climatique illustration


Illustrateur et designer graphique estonien, Eiko Ojala est connu pour travailler les formes et jouer avec les ombres pour créer d’impressionnants effets de superpositions. Une originalité graphique qui s’accompagne souvent d’un propos militant, comme en témoigne sa série d’illustrations Climate Changed, créée en collaboration avec The Guardian.
 

Climate Changed a été publié dans The Guardian pour illustrer la chronique du même nom de Megan Mayhew Bergman. Il s’agit de plusieurs petits textes à travers lesquels l’écrivaine américaine raconte la façon dont la vie des Américains du sud a été transformée par le réchauffement climatique.

La série couvre ainsi un large éventail de sujets importants, de l’élévation du niveau de la mer au racisme environnemental. 

Les illustrations d’Eiko Ojala se rapprochent beaucoup de l’art du papier découpé, ou du kirigami au Japon. Cependant, l’artiste estonien travaille en réalité numériquement. Les perspectives de cette superposition de papiers ne sont en effet que des illusions créés par les ombres et les reflets. 

Le résultat est plus que bluffant : 

<

>



Chacune de ces illustrations minimalistes et conceptuelles est accompagnée d’une légende, d’une petite phrase qui invite le spectateur à s’interroger.
 

Retrouvez la série Climate Changed sur The Guardian à cette adresse. Découvrez le travail d’Eiko Ojala via son porfolio et son compte Instagram.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.