Ils se marièrent, vécurent heureux... et grossirent de 2 à 3 kg

Clément Solym - 02.01.2014

Zone 51 - Insolite - mariage - prendre du poids - couples


« Il était une fois... », quel merveilleux son, plongeant dans les jeunes heures de l'enfance, et qui précipite l'auditeur captivé dans un monde de merveilleux et d'onirisme. C'est à Charles Perrault que l'on doit cette formule, qui la reproduisit, manifestement assez fier de lui, pour plusieurs de ses Contes de Ma Mère l'Oye. La formulation est devenue traditionnelle, et agit comme le sésame permettant d'ouvrir les univers de ces récits enchanteurs, où des loups parlent à des petites filles vêtues de rouge... 

 

 

Le Pays des Contes de Fées

HumMelissa_Glee, CC BY 2.0

 

 

Or, comme pour toute médaille, il y a un revers, et si dans les contes de Perrault, on ne retrouve jamais la formule magique, qui clôt le conte, « Ils se marièrent et vécurent heureux » et sa variante « ils eurent beaucoup d'enfants », la réalité rappelle que la fiction s'accommode volontiers de quelques petites choses... 

 

Dans le Daily Mail, une étude qui se veut très sérieuse montre que les couples mariés, après une année de vie commune, prennent à 40 % en moyenne presque 2 kilos, et à 30 %, près de 3 kg. Sont mis en cause, les moments de grignotages devant la télévision, mais surtout, une pression qui se relâche, pour 72 % des personnes interrogées, quand on est avec l'être aimé... On se sentirait moins contraint de rester svelte pour séduire, que lorsque l'on était célibataire...

 

Et bien entendu, la grossesse pour les femmes, n'y est pas étrangère. 

 

Ce qui n'empêche pas le bonheur du mariage cela dit.

 

Mais la réalité est difficile, puisque l'on retrouve dans certains contes espagnols, la conclusion suivante : « Fueron felices y comieron perdices », ils furent heureux, et mangèrent des perdrix. Ici, manger est bien un signe de bonheur... Enfin, presque...