Inauguration d'une bibliothèque exclusivement pour les oiseaux

Nicolas Gary - 20.05.2015

Zone 51 - Insolite - oiseaux mangeoire - bibliothèque inédite


Dans la ville de Belmont, aux États-Unis, s'est ouverte une chose épatante : une bibliothèque publique, sans carte d'usager ni ouvrages papier ni même de service de prêt numérique. L'État de Virginie peut se vanter d'être le premier à avoir ouvert le champ culturel aux oiseaux, rejoignant Pierre Perret, qui chantait, « ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux... »

 

 

 

 

L'idée est partie de Rebecca Flowers et Kevin Cwalina. Le 2 mai dernier, ils ont inauguré leur bibliothèque pour volatiles qui reproduit un véritable environnement de lecture. Mais les bestioles viennent avant tout pour le bac de graines qui est au milieu de cet abri, plutôt que pour consulter Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. (via Book Riot)

 

Les deux concepteurs du projet ont monté progressivement cette petite chose délicate. Bien entendu, se nourrir n'est pas la quête du seul oiseau du temps, et les piou-pious ne prêtent absolument aucune attention à la caméra pointée sur eux. C'est qu'en règle générale, c'est plutôt pour mourir que les oiseaux se cachent...

 

 

 

 

La mangeoire connaît un vif succès, se réjouit Cwalina, qui contemple avec plaisir ses pensionnaires, dont certains n'hésitent manifestement pas à revenir. L'occasion pour elle d'observer des espèces diverses – elle en a déjà comptabilisé 12 distinctes. 

 

 

 

 

L'établissement pour volatiles dispose même d'une page Facebook particulièrement animée, et réunissant les vidéos des usagers venus picorer... quelques graines de culture ? « Notre slogan est Belmont Public Library pour les oiseaux : nourrir les cerveaux des oiseaux de Virginie », affirment les deux bibliothécaires. 

 

Et pour le coup, aucun Angry Birds pour s'en plaindre.

 

 

"Were you doing a search for adorable? I believe I'm the answer to your query."

Posted by Belmont Public Library for the birds on mardi 19 mai 2015