Insupportables : voici les pires usagers que l'on peut trouver à la bibliothèque

Cécile Mazin - 19.01.2017

Zone 51 - Insolite - bibliothèques usagers insupportables - manger boire bibliothèque - piments mouche bibliothèque


Il y a le voisin un peu dérangeant, celle qui ne parvient pas à parler à voix basse ou celui qui reçoit des SMS par dizaines, sans penser à mettre son téléphone sur vibreur. Et même s’il le faisait, c’est tout aussi agaçant. Mais eux, ils sont pires. Bien pires. Non ! PIRES ENCORE !

 

Fun in the science fiction aisle

Sage Ross, CC BY SA 2.0

 

 

Vous détestiez ce voisin un peu bruyant, qui préférait avaler des chips devant ses livres, pour ne pas perdre une seconde dans ses révisions ? Vous allez haïr ce glouton qui s’installe comme pour un gueuleton, dans la bibliothèque, et fait du bruit comme quinze...

 

 

 

Et que dire ce celui-là, qui s’approche insidieusement d’utilisateurs bienveillants, et simule des flatulences délirantes ? Mettant dans l’embarras les visiteurs les plus apaisés, il rejoue le gag du coussin péteur, juste pour le plaisir de l’inconfort...

 

 

 

Il y a aussi le bâtisseur de cathédrales contrarié, probablement un enfant que l’on a privé de jeux de construction... Un drap, quelques chaises, des tables et il se lance dans la fabrication d’un fort au milieu de la bibliothèque !

 

 

 

Oh, le fin... Oh, le plantureux ! Celui qui a téléchargé une application imitant le bruit d’une mouche, et s’apprête à rire aux dépens d’étudiant.e.s concentré.e.s sur leur avenir. Perturbé.e.s dans leurs révisions, voici qu’ils/elles cherchent la mouche énorme qui peut faire un pareil boucan... En vain.

 

 

 

Et ces joyeux trublions, immanquables : ils sont rouges écarlates, respirent avec difficulté, les yeux vitreux et la bave aux lèvres... Non, il n’ont ni la rage ni été en contact avec des gaz lacrymogènes : ils s’amusent à manger des piments parmi les plus forts au monde : le Bhut Jolokia, cultivé au nord-est de l’Inde. Il existe même des règles, pour cela !