“Into The Wild” : le Magic bus de Jon Krakauer fait une nouvelle victime

Nicolas Gary - 30.07.2019

Zone 51 - Insolite - Jon Krakauer - INto Wild - décès bus randonneurs


Les autorités du quartier le savent, et ce n’est pourtant que la seconde fois qu’un pareil accident survient. Cette fois, c’est une jeune Biélorusse de 24 ans qui est décédée en Alaska, où se trouve le vieux bus abandonné qu’évoque Jon Krakauer dans son roman. Veranika Nikanava s’est tuée en tentant de traverser la rivière Teklanika.


 

À peine mariée, la jeune femme et son époux Piotr se sont rendus dans le parc national de Denali. Dans ces lieux, un bus fait l’objet depuis plusieurs années d’un véritable pèlerinage. En effet, le site du Bus 142, anciennement utilisé par la commune de Fairbanks, et baptisé Magic Bus, est l’un des protagonistes du roman Into the Wild.
 

L'histoire d'une mort terrifiante


Abandonné depuis des dizaines d’années, il a servi de domicilie à Chris McCandless, randonneur qui l’aura utilisé durant des mois, en 1992. Décédé, manifestement de faim, son histoire fut reprise par Krakauer dans un article de 1993, avant d’être par la suite développée dans le roman de 1996, Into the Wild (Ed. 10/18, trad. Christian Molinier).

À la parution du livre, le bus a vu sa cote de popularité grimper en flèche, au point de devenir une destination touristique pour randonneurs littéraires. Sauf que pour y accéder, il faut traverser la Teklanika, rivière délicate. 

On lui prête une forme d’aura magique, comme un retour aux sources, et plus encore, une authenticité de la révolte. Le succès du roman, devenu plus grand après l’adaptation ciné – réalisé par Sean Penn en 2007, avec Emile Hirsch dans le rôle de McCandless — n’a fait que renforcer la dimension et l’attractivité exercée par le bus. 
 

 
 

Les randonneurs imprudents


Alors qu’ils marchaient tous deux, avec de l’eau jusqu’à la taille, en se tenant à une corde couvrant toute la longueur du passage, Veranika Nikanava aura perdu pied, avant d’être balayée par les eaux. Le corps de la touriste a été emporté par le courant et elle fut retrouvée, une trentaine de mètres plus loin, par son mari.

Le précédent décès remonte à août 2010 : un couple franco-suisse avait tenté de traverser la rivière à pied. La femme avait fini par se noyer, alors que son mari s’en était sorti.

« L’Alaska s’engage à porter secours à des personnes dans les étendues sauvages, mais elles sont toujours désabusées quand on parle de visiteurs négligents ou non préparés », indique Eva Holland, romancière.

« Je pense qu’il existe probablement de meilleurs moyens d’honorer le souvenir de Chris McCandless. » Ce dernier s’était retrouvé prisonnier, suite à une crue de la rivière, connue pour son eau particulièrement froide et un courant très rapide.

via ADN


Commentaires
L AVENTURE C EST L AVENTURE red face
Attention erreur : l'adaptation ciné est réalisée par Sean Penn mais il ne joue pas le rôle de Chris McCandless, qui est interprété par Emile Hirsch.
On envoie le rédacteur en Alaska pour son repentir !

C'est corrigé !



Merci.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.