Investiture présidentielle : le soleil fait de l'ombre au poète Robert Frost

Clément Solym - 20.01.2009

Zone 51 - Insolite - Investiture - président - Frost


Ce n'est un secret pour personne, l'investiture du 44e président des États-Unis, Barack Obama se fera avec quantité de people, parmi lesquels on comptera normalement J.K. Rowling, mais également la présence de la poètesse Elizabeth Alexander, amie du président.

La présence d'un poète est une référence directe à la cérémonie d'investiture de John F. Kennedy, le 20 janvier 1961, qui avait invité le poète Robert Frost à faire une lecture. Oui, mais voilà, The Dedication qui devait être lu ce jour-là n'a finalement pas pu l'être pour une raison toute simple : le soleil hivernal se reflétait sur la feuille de Frost, ce qui l'a tout bonnement empêché d'y voir clair.

Ce qui est amusant, c'est que le site America.gov propose une transcription de la lecture, mais également une version audio enregistrée durant cet instant que l'on peut télécharger depuis cette adresse.

Aussi, pour ne pas assombrir l'événement, Frost a finalement abandonné le texte écrit pour la circonstance et s'est mis à réciter de tête The Gift Outright. « Ceci est le préambule d'un poème que je peux dire sans avoir besoin d'y voir », commença-t-il. La suite on peut la lire en anglais à cette adresse.